ad_cdc_qatar2022

Elections locales – AFP : “Ce qu’on peut retenir, c’est que le fichier électoral est fiable…”

Le secrétariat politique exécutif de l’Alliance des Forces de Progrès (AFP) s’est réuni ce jeudi 20 mai à la permanence du Parti. Sous la présidence de Moustapha Niass, il ont donné leur position sur les élections locales, mais aussi sur la situation en Palestine, entre autres sujets.

“Ce qu’on peut retenir, c’est que le fichier électoral est fiable. Et ce qui reste, c’est suivre le calendrier électoral et sur cette base là, aller vers les élections locales…“, a dit le porte-parole des Progressistes, selon qui la mouvance présidentielle “est prête” à aller à ces élections.

Tenue des élections…

En effet, après plusieurs renvois, la date des élections locales a, finalement été fixée. Ce, conformément aux dispositions de l’article 1er de la loi n° 2021-24 du 12 avril 2021 portant report des élections territoriales. Le président de la République, Macky Sall a, par décret n° 2021 – 562 du 10 mai 2021, fixé la date du prochain scrutin pour le renouvellement général du mandat des conseillers départementaux et municipaux au dimanche 23 janvier 202″.

Etat des lieux…

Cela entraîne, selon le Dr Malick Diop, des éléments précis qui intègrent l’agenda électoral du pays. Un point important pour les membres de BBY qui leur permet de “cadrer” le 3e point.

Ce point nous a permis de discuter, concrètement au niveau de l’Afp quel a été l’état des lieux au niveau du parti, en tant que parti structuré. L’Alliance des Forces de progrès étant, aujourd’hui le parti le mieux structuré sur le territoire national, avec les 588 collectivités territoriales, les structures mixtes, les structures jeunes, des femmes…, cet état des lieux permet d’avoir des éléments techniques pour savoir nos forces et faiblesses… afin de mieux travailler à préparer ces élections. Bien évidement les stratégies techniques qui concourent à aller vers ces élections c’est des stratégies sur lesquelles nous avons discuté pour dérouler ce processus jusqu’aux élections à venir…“, disent-ils.

Nous allons travailler avec notre coalition originelle qui est la coalition Benno Siggil Sénégal. Et nous sommes également dans une coalition appelée Benno Bokk Yakaar…“, a rappelé le Dr Diop.

Candidature de l’AFP…

L’Afp aura-t-il, à cet effet ses propres candidats lors de ces élections à venir ? Dr Malick Diop : “Ce qu’il faut savoir, c’est que l’Afp est un parti structuré, organisé et méthodique. La méthode de travail de l’Afp s’est faite sur la base d’un parti politique organisé et nous travaillons sur des élections depuis plus de 22 ans… Cette organisation stipule que lorsque vous êtes structuré à la base, la première chose c’est de travailler à la base sur le plan structurel pour préparer les différents responsables aller vers les élections locales.

Vers une Coalition…?

Il poursuit : “Naturellement, localement nous avons des forces à la base. Des forces venants de nos 588 collectivités. Et ces forces là sont des forces qui travaillent également avec une coalition appelée Benno Siggil Sénégal. Donc, naturellement, dans toutes les collectivités, les discussions se feront au sein de la Coalition Benno Siggil Sénégal. Et au delà de cette coalition, nous appartenons à BBY. Et donc, nous allons, naturellement, dans toutes les collectivités locales, discuter avec les différents responsables de BBY pour essayer de trouver, au maximum, des consensus qui nous permettrons d’aller, ensemble vers les élections locales…

La source Senego
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.