REUNION MINISTERIELLE SUR L’EVALUATION ET LA DEFINITION DES PRIORITES DES POLITIQUES DE PROMOTION ET DE SOUTIEN AUX FEMMES

PROPOS INTRODUCTIF DE

MONSIEUR AMADOU BA, PREMIER MINISTRE

Dakar, le 1er mars 2024

Madame le Ministre de la Femme, de la Famille et de la Protection des Enfants ;

Mesdames, Messieurs les ministres,

Mesdames, messieurs les directeurs généraux des structures d’appui, d’encadrement et de financement,

Mesdames, messieurs, les directeurs et chefs de service,

Chers invités,

Mesdames, messieurs,

Je suis particulièrement heureux de présider cette réunion, en prélude à la Journée internationale de la Femme, et conformément aux directives de Son Excellence, le Président de la République Macky Sall.

Mais avant tout, permettez-moi de présenter, au nom du Chef de l’Etat, en celui du Gouvernement et au mien propre, mes condoléances à Madame le ministre de la Femme, suite au rappel à Dieu de Monsieur Mame Ngor Diouf, Secrétaire général de son ministère.

Ce magistrat engagé est tombé, sur le champ de l’honneur, dans l’exercice de ses fonctions. Les circonstances de son décès, au beau milieu de sa carrière, prouvent à suffisance, l’esprit du grand commis de l’Etat qui l’a caractérisé tout le long de son brillant parcours.

Nous prions qu’Allah le Tout Puissant l’accueille au paradis etveille sur sa famille.

Je vous prie d’observer une minute de silence à sa mémoire.

Merci beaucoup !

Mesdames, messieurs,

La Journée Internationale de la Femme n’est pas seulement une journée de célébration, mais aussi une journée de réflexion et d’action.

Dans notre société, les femmes jouent un rôle essentiel dans tous les domaines de la vie, que ce soit dans le domaine économique, politique, social ou culturel. Leurs contributions sont inestimables et leur potentiel est immense.

C’est pourquoi il est crucial que nous examinions de près nos politiques actuelles, que nous évaluions ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, et que nous définissions de nouvelles priorités pour garantir que les femmes bénéficient d’un soutien adéquat et de possibilités équitables.

Mesdames, Messieurs,

Comme vous le savez tous, le Gouvernement du Sénégal, sous le magistère du Président de la République Macky Sall, a réalisé des investissements massifs en faveur des femmes, démontrant ainsi son attachement constant au respect des droits des femmes ainsi que leur autonomisation.

Aux plans juridique, institutionnel, économique et social les réalisations de Monsieur le Président de la République ont sensiblement amélioré la condition des femmes tant en milieu urbain qu’en milieu rural.

Pour preuve, la lancinante question de la participation politique des femmes, leur accès aux facteurs de production, la protection de leurs droits du travail, les dispositions juridiques visant l’élimination des violences basées sur le genre, entre autres ont engendré des avancées notoires dans l’agenda national pour la femme.

Mesdames, messieurs,

Au regard de ces avancées et des nouveaux enjeux déclinés dans le PAP 3, il s’avère plus que jamais important de prôner des interventions synergiques à fort impact en vue de réduireles risques de ralentissement des progrès et d’accroître nos chances d’atteindre nos objectifs de développement dans une perspective égalitaire et inclusive.

C’est dans ce sens que j’invite toutes les parties prenantes à s’inscrire davantage dans la voie de la consolidation des acquis et de maintenir le rythme optimal des initiatives et actions en faveur de la réalisation de l’Agenda de l’égalité homme-femme.

Dans la dynamique des initiatives et actions à entreprendre, je voudrais ici, inviter solennellement tous les acteurs à les adosser à nos valeurs culturelles et sociétales qui constituent le ciment de notre cohésion sociale et gage de la stabilité de notre pays.

Mesdames et Messieurs,

En vous exprimant toute ma satisfaction pour votreparticipation active à cette rencontre très prometteuse au regard des enjeux, je suis persuadé de pouvoir compter sur vous pour dégager de nouvelles perspectives et des recommandations en faveur de l’amélioration de l’agenda de la femme sénégalaise.

Les progrès réalisés en faveur des femmes ont été le fruit d’une collaboration intelligente entre tous les acteurs qui ont compris que l’investissement en faveur des femmes constitue un pari sur l’avenir.

Je vous engage tous, à ne ménager aucun effort pour soutenir la synergie des acteurs pour qu’ensemble nous construisions un Sénégal prospère et inclusif avec la pleine participation des femmes.

Mesdames, messieurs,

Pour terminer, je rappelle qu’hier soir, un acte de violence odieux a été commis contre une personne qui incarne la force, le courage et la détermination. Maïmouna Ndour Faye, une journaliste dévouée et respectée, a été agressée devant chez elle, en provenance de son lieu de travail.

En cette période où nous nous apprêtons à célébrer la Journée internationale de la Femme, cet acte ignoble nous rappelle à quel point il est crucial de continuer à lutter contre toutes formes de violence à l’égard des femmes.

Je tiens à exprimer personnellement toute ma solidarité et mon soutien à Maïmouna Ndour Faye, ainsi qu’à sa famille. Aucune femme ne devrait jamais craindre pour sa sécurité simplement en exerçant son métier ou en allant et venant de son lieu de travail. Cette agression est non seulement une atteinte à Maïmouna en tant qu’individu, mais aussi une attaque contre la liberté d’expression et le droit des femmes à vivre sans crainte.

En tant que Premier Ministre, je condamne fermement cette agression contre Maïmouna Ndour Faye, ainsi que toutes les formes de violence à l’égard des femmes. Les dispositions seront prises pour que la lumière soit faite sur cet acte de terreur et les auteurs remis à la Justice.

Je vous remercie.
la rédaction Senegalinfo.sn

Ads_post_leverdict
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.