Ad_newyear2023_amadouba

REJET DE LA CANDIDATURE AND/NAWLE AND/LIGUEY

 

La Coalition ignore les motifs avancés

 

La Coalition And/Nawle And/Liguey a tenu une conférence de presse aujourd’hui après le rejet de sa liste pour les élections législatives. Le mandataire Mbaye Ngom tient à préciser  »que la Coalition And/Nawle And/Liguey a déposé ses dossiers complets sans réserve le 07 mai ; et le 09 mai, le contrôle électronique des parrains à été effectué ».

Le leader de la Coalition Serigne Mboup précise que la liste a été rejetée pour des motifs dont ils ignorent. Par conséquent, annonce-t-il, une lettre a été écrite pour savoir les divers motifs avancés. Et d’ici samedi, la Coalition saura le sort qui lui a été réservé.  »Maintenant, c’est une première étape du processus qui est le rejet informatique du parrainage. Nous sommes presque sûrs que dans les documents physiques, les parrainages sont complets », soutient-il.

Le mandataire Mbaye Ngom soutient que s’il n’y aucune violation, la décision sera acceptée.  »S’il s’agit réellement d’un manquement de notre part, nous aurons la grandeur de l’accepter et de féliciter les candidats qui auront franchi cette étape pour participer aux élections législatives », a-t-il indiqué. Par contre, ajoute-t-il, s’il s’agit d’une erreur matérielle, « nous ne ménagerons aucun effort pour explorer nos voies de recours, afin que notre candidature soit validée ».

Dans tous les cas, souligne-t-il, quelle que soit l’issue des démarches, la Coalition And/Nawle And/Liguey ‘’reste dans l’échiquier politique et aura son mot dans les prochaines élections législatives et même les élections à venir.  » Selon lui, en l’espace d’un mois, la Coalition a réussi à mobiliser des milliers d’adhérents dans tous les coins du pays et collecté plus de 80 000 parrains.

Serigne Mboup a rappelé que les objectifs de la Coalition And/Nawle And/Liguey regroupant plusieurs personnes évoluant dans les domaines socio-économiques et de la diaspora issue des daaras et de l’école publique sont de faire représenter ces citoyens dans les instances et institutions de décisions. Il s’agit, dit-il, des personnes capables, en toute indépendance, de prendre en compte leurs préoccupations pour la participation dans le développement du pays.

Pour finir, il précise que la Coalition And/Nawle And/Liguey n’est ni du côté du pouvoir, ni de l’opposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.