ad_cdc_qatar2022

PROJETS D’AMENAGEMENT

La municipalité de Kaolack veut décentraliser le commerce dans les quartiers
La commune de Kaolack, en partenariat avec Orange Finances Mobiles, entend promouvoir l’aménagement de 200 mobiliers urbain et dix cœurs de quartiers multifonctionnels créateurs de richesse et d’emplois.
Le Maire de Kaolack Serigne Mboup a reçu la visite de la délégation du directeur général de la Sonatel Sékou Dramé à la Chambre de commerce, d’industrie, et d’agriculture de Kaolack. Une présentation du projet de ‘’marchés de quartier’’ a été faite par le deuxième adjoint au Maire, Mbaye Ngom. Il signale que les priorités des Kaolackois sont le commerce et le transport. ‘’L’idée que nous avons est de pouvoir décentraliser le commerce dans les quartiers, assurer la sécurité de la mobilité dans les quartiers. Nous savons qu’à Kaolack il y a beaucoup de motos-Jakarta, on parle de 20 000 motos Jakarta et de taxis. Nous voulons créer un centre économique dans les quartiers’’, explique-t-il.
L’adjoint au Maire, Mbaye Ngom note que l’objectif est d’avoir un site modernisé qui sera entre un marché et un centre commercial. Ce qui permettra de réduire l’impact logistique du transport dans les quartiers et aux clients d’avoir son produit. M. Ngom fait savoir que ces espaces seront des hubs qui vont centraliser l’activité économique des quartiers et désengorger les marchés. Il reste convaincu que le phénomène des conducteurs de moto-Jakarta, la prolifération des tabliers traduisent un modèle d’entrepreneuriat, de la débrouillardise qui s’observe partout dans Kaolack et de plus en plus dans les autres capitales du pays. M. Ngom annonce qu’ils ont déjà ciblé une centaine de sites sur dix pôles où ils pourront avoir des arrêts Jakarta modernes, boutiques d’orange, arrêts de taxi sécurisés, etc. Un site est déjà choisi tout près de la Mairie pour être un exemple. ‘’Ce sera des étales modulables, nous voulons que ça soit évolutif’’, dit l’adjoint au Maire de Kaolack Mbaye Ngom.
Le Maire Serigne Mboup veut toujours trouver des solutions et tend la main à la Sonatel pour une bonne dynamique de coopération. Le directeur général de la Sonatel Sékou Dramé assure que d’ici trois mois, il compte signer une convention sur trois axes dont la digitalisation des activités de la Chambre, l’aménagement du cadre urbain avec la municipalité, avoir une participation active à l’ensemble des activités. Après sa visite dans les locaux de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Kaolack, le directeur général de la Sonatel Sékou Dramé signale que ce partenariat permettra de participer à la digitalisation. Il dit être impressionné, par ce qui a été fait à la Chambre. ‘’Je n’imaginais pas de trouver autant d’activités et que c’est une Chambre qui existe depuis 111 ans, je suis particulièrement marqué, surtout sur ce que vous avez fait en matière de digitalisation. On a été bien inspiré de venir nombreux’’, dit le directeur général de la Sonatel Sékou Dramé. ‘’Je suis très, très impressionné, charmé par cette vision que vous avez, nous avons envie sur ce volet de saisir la main que vous nous tendez, de pouvoir ensemble comment nous pouvons accélérer cette vision. L’appui que vous apportez aux entreprises en termes de formalisation est vraiment impressionnant’’, a ajouté Sékou Dramé.

La rédaction Senegalinfo.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.