ad_cdc_qatar2022

[Photos] Locales 2022 : La jeunesse prend le pouvoir

C’est un vent nouveau qui souffle sur l’échiquier politique sénégalais, au lendemain des élections locales de ce dimanche 23 janvier 2022. Au-delà de la cuisante défaite de la mouvance présidentielle dans la plupart des grandes villes du pays (Dakar, Ziguinchor, Thiès, Kaolack…), le verdict des urnes a levé le voile sur le profil atypique des nouveaux maires.

En effet, c’est un nouveau type d’élu majoritairement jeune qui a pris le pouvoir hier. De Dakar à Ziguinchor, en passant par Thiès, la jeunesse a opéré une vraie razzia, coiffant au poteau les vieux routards de la politique sénégalaise qui n’ont pas vu venir la déferlante jeune qui a tout ravagé sur son passage.

A Yoff, par exemple, la tête de liste de Yewwi Askan Wi est plus que jamais une icône. Seydina Issa Laye Samb, qui symbolise l’avènement irréversible d’un nouveau cycle politique au Sénégal, a littéralement anéanti les ambitions du tout-puissant candidat de la mouvance présidentielle, Abdoulaye Diouf Sarr. Les milliards de budget de campagne et l’influence du ministre de la Santé ont été inopérants face à cette jeunesse qui s’impose par son engagement patriotique et une nouvelle vision politique.

Il en est de même à Ngor où le jeune Maguette Ndiaye sera, sauf coup de théâtre, intronisé maire dans une commune aussi stratégique. A Ndoffane Laghem, dans le département de Kaolack, Hadi Diaw (35 ans), tête de liste de la coalition Wallu Sénégal, déjoue les pronostics en s’imposant devant le maire sortant Mame Samba Ndiaye, Directeur général des Grands trains du Sénégal et ancien Dg de la Société des infrastructures de réparation navale de Dakar (Sirn).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.