Ad_newyear2023_amadouba

Oumar Sow, Pdg d’Odis Group un « doorkat » en réalité : Tout ce qu’il faut savoir

Oumar Sow, Pdg d’Odis Group est éclaboussés par une vaste escroquerie portant sut de faux baux en centre-ville. Arrêté par la Division des investigations criminelles (Dic), il est sous le coup d’une information judiciaire confiée au juge du 2e cabinet, indique Libération qui donne l’information.

Souteneur de Benno Bokk Yakaar à Bambey lors des élections Locales de janvier dernier, il a encaissé 3 milliards Fcfa à des clients à qui il promettait des terrains en centre-ville.

Avec son complice en fuite Mansour Bouna Ndiaye visé par un mandat d’arrêt, ils ont fabriqué de faux baux en imitant les signatures de Bassirou Samba Niass et de Mame Boye Diao respectivement directeur des Impôts et des Domaines.

Le duo a encaissé, courant 2021, pas moins de 3 milliards Fcfa à des particuliers.

300 millions Fcfa ont transité entre les mains d’un avocat élu maire sous la bannière de Yewwi Askan Wi lors des élections locales. La robe noire est visée par le Parquet général.

Le jet-setteur Oumar Sow : pdg du groupe ODIS, est dans de sales draps. Arrêté puis relâché suite à la décharge de son acolyte Mansour Bouna Ndiaye,un autre jet setteur. selon des sources que Sanslimitesn.com a contacté. Oumar Sow de Bambey apparaît comme un « viveur », croquant la vie à pleine dent. D’apparence jovial, l’homme cherche à accrocher et, à montrer sa disponibilité à aider tout nécessiteux. Et, d’après une certaine indiscrétion, il cherche tout simplement du Buzz.

Les deux amis de « Dakar » et commence à se fréquenter et sont ensemble dans beaucoup de business, malheureusement ,ils ont eu une des fortunes diverses. Oumar l’a échappé bel ;une chance qui n’a pas souris à Mansour Bouna le golden boy, récemment marié. Ce dernier a été déféré, au parquet avant d’être placé en mandat de dépôt pour abus de confiance et escroquerie. Outre cette affaire ,Oumar Sow nous révèle toujours nos sources, est visé par une plainte d’une dame R.Déme ,vivant a pris qui lui aurait prêtée de l’argent du temps de ses déboires mais qu’il a vite tourner le dos quant il a réussit a décroché des financements. La femme qui avait contracté des dettes, est aujourd’hui dans une situation financière compliqué alors que Oumar Sow joue les genreux sous les projecteurs à Dakar, se permettant même de donner son numéro dans les médias.

D’après toujours les sources de Sanslimitesn,Oumar Sow a bloqué partout la dame et refuse même de reconnaitre les engagements qu’il avait pris envers elle. On parle d’une valeur de 70 millions Fcfa.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.