ad_cdc_qatar2022

Massaly blanchit Adji Sarr, condamne Sonko, accuse And Samm Jikko Yi, et avertit Barth 

Face à la presse à Thies ce vendredi, le candidat malheureux à la Mairie de Thies-Ouest lors des dernières  élections locales, Mouhamed Lamine Massaly s’est prononcé sur les sujets saillants de l’actualité politique nationale, dominée par l’affaire Adji Sarr- Ousmane Sonko, le combat pour la criminalisation de l’homosexualité mené par And Sam Jiko Yi, et le procès du Maire de Dakar Barthélémy Dias.

ci- dessous in texto de sa déclaration 

Chers journalistes

Je vous remercie vivement d’avoir honoré de votre présence, cette rencontre d’une extrême importance pour moi. Il s’agit de me prononcer sur certaines questions d’actualité, qui font partie des axes névralgiques des points agités jusque dans les chaumières, et qui risquent d’avoir un impact négatif sur l’avenir de ce mays.

L’affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko a encore été remise au goût par la première nommée, qui a utilisé cette fois des canaux de communication de portée internationale, pour dépoussiérer ce dossier. C’est un cri de cœur que je lance concernant cette affaire, car j’ai failli tomber des nus, en entendant l’exposé de la fille et les arguments brandis pour mieux se faire entendre.

Osons le dire à haute et intelligible voix, toute la faute incombe à l’homme politique Ousmane Sonko, qui doit être mis devant ses responsabilités. Il doit avoir le courage de les assumer à la face du monde, au lieu de s’enliser dans la traitrise.

C’est regrettable encore une fois, de voir un tel homme présider aux destinées d’une collectivité territoriale aussi importante que la commune de Ziguinchor, qu’il risque de souiller avec les casseroles qu’il traîne au vu et au su de tout le monde. Les organisations de lutte contre les violences faites aux femmes sont directement interpellées, sur la nécessité d’une mobilisation permanente pour dire non à Ousmane Sonko et réclamer que justice soit faite.

C’est une femme qui a été la victime du bourreau Ousmane Sonko et il urge qu’elle sente encore davantage le soutien des femmes, pour que désormais, aucune autre femme ne soit la victime d’un quelconque prédateur sexuel.

Plus jamais ce genre de situation dans le pays de Lat-Dior Ngoné Latyr Diop, où le respect de la femme est érigé en dogme par tous ceux qui sont responsables.
Je ressens la même amertume face au comportement des politiciens encagoulés qui se cachent derrière And Samm Jikko Yi, pour mener leurs activités de destruction massive.c’est honteux et irresponsable, ils n’ont qu’à jeter les masques et investir au grand jour le terrain politique. Ils ont usé d’un plan machiavélique pour influencer les  dernières élections dans certaines localités, mais cela ne se passera plus ainsi. Dans cette association aux desseins inavoués, il y a des pseudo-religieux qui ne méritent pas de diriger une prière.

Le cas Barthélémy Dias mérite également une grande attention. Sous d’autres cieux, ceux qui portent la pesante charge de criminel et qui ne sont pas totalement blanchis, n’ont pas voix au chapitre. Mais, tous les sénégalais l’ont entendu défier la justice en disant que même condamné, il restera Maire de Dakar. C’est là quelque part un appel à la résurrection, ce qui est totalement inacceptable. La loi doit s’appliquer à tout le monde sans exclusive et il doit l’être dans toute sa rigueur contre Barthélémy Dias.

Mouhamed Lamine Massaly

Candidat à la Mairie de Thiès-Ouest lors des dernières locales

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.