ad_cdc_qatar2022

Malgré sa victoire aux élections départementales à Kaolack, And Nawlé réclame plus de 3000 voix d’écart avec BBY

La coalition And/Nawlé And/Liguey conteste les résultats publiés hier soir par le tribunal de Kaolack. Le plénipotentiaire Mbaye Ngom a fait face à la presse après la publication des résultats provisoires. Malgré la victoire, la coalition dirigée par Ahmed Youssouph Bengelloun au niveau départemental réclame un écart de 3000 voix. ‘’Ahmed Youssouf Bengelloun est en tête. Sur les résultats que nous avons, il y a un écart de 1 756 voix. Je signale que nous tenons à contester ces voix, parce que sur notre tableau de bord, nous sommes à plus de 3 000 voix d’écart’’, a précisé M. Ngom. 
 
Celui-ci informe que tout a été consigné dans les procès-verbaux. Il demande le recomptage. Il demande une une vérification des résultats surtout dans les communes de Diya, Keur Baka, Ndiaffate, Sibassor et Ndieddieng. ‘’ Nous savons que même si Benno Bokk Yakaar nous a battus dans certaines communes, pour le scrutin au niveau départemental, l’écart était un peu serré. Nous nous sommes rendu compte que l’écart a été gonflé par rapport à notre tableau de bord. C’est pour cela, nous lançons cette contestation marquée déjà sur les procès-verbaux’’, dénonce le plénipotentiaire Mbaye Ngom. 
 
Il a félicité le nouveau maire Serigne Mboup, qui a battu la coalition Benno Bokk Yakaar avec un écart de 21000 voix. ‘’ Nous avons 35000 voix, Benno Bokk Yakaar arrive en deuxième position avec 13 000 voix.  Un écart de 21 000 voix, c’est exceptionnel’’, dit-il.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.