ad_cdc_qatar2022

Lettre Ouverte à M. Macky SALL, de la part d’un jeune disciple de Tivaouane

Excellence monsieur le Président de la République,

A la veille de l’élection présidentielle de cette année, nos guides nous avaient demandé de voter pour vous.

Pour ma part, je l’avais fait.

Je l’avais certes fait, mais juste par devoir de respect et d’écoute envers eux, pas par conviction.

Monsieur le Président de la République,

C’est les larmes aux yeux que j’ai voté pour vous à la présidentielle.

Vous êtes l’homme qui louait un appartement en 2000 et qui a déclaré en 2012 un patrimoine de 08 milliards sans amener d’autres justificatifs que celui d’un don de WADE.

Vous êtes l’homme du montage financier scandaleux de l’autoroute à péage.

Vous êtes l’homme de la renégociation trouble des accords de partenariats économiques.

Vous êtes l’homme des scandales sur les ressources du pays.

Vous êtes celui a emprisonné un opposant dangereux sur la base d’un rapport de l’IGE après avoir mis le coude sur des rapports d’activités plus troubles de vos frères de partis de la part de l’IGE.

J’avais conscience de tout cela en votant pour vous par égard, respect et devoir d’écoute à nos guides.

Envers ces guides à qui vous devez nos votes, vous n’avez ensuite fait preuve que de manque de considération et de reconnaissance.

Depuis la présidentielle, êtes vous venu les remercier de leur soutien?

Non, c’est la première fois que vous mettez les pieds à Tivaouane depuis.

Le Vice-Khalife de Tivaoaune s’en est allé au ciel après la présidentielle, Serigne Sidy Ahmad SY Khalifa.

Êtes vous allé présenter vos condoléances?

Non encore.

Avant cela, étiez vous parti présenter vos condoléances à la famille de Seyd Cheikh Ahmed Tijany SY Al Maktoum à Fann Résidence?

Non encore une fois. Certains me diront, il était allé présenter ses condoléances à Tivaouane.

A ceux là je signale que Serigne Abdoul Aziz SY ibn Serigne Babacar SY est venu présenter ses condoléances à Dakar à la famille de Seyd Cheikh, de même que plusieurs autres autorités de Tivaouane car c’est la qu’il vivait et où résident sa veuve et la plupart de ses enfants.

Monsieur le Président de la République,

Le but de cette lettre est de vous dire que nous viendrons bien à votre accueil mardi à Tivaouane conformément à la demande formulée par nos guides, mais que nous le faisons par respect, amour, considération et devoir d’écoute envers eux, en ayant cependant une parfaite connaissance de qui vous êtes.

Je vous prie, monsieur le Président de la République, d’agréer l’expression de nos sentiments citoyens.

Fait à Dakar le 02/11/2019

Mouhamed DIA,

Disciple de Tivaouane,

mouhamedia.maktoum@gmail

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.