ad_cdc_qatar2022

Après Massalikoul, la dernière Mosquée sur une île artificielle, un projet mouride à 50 milliards

Après la construction de la Mosquée Massalikul Jinaan, les mourides se lancent dans un projet beaucoup plus gigantesque. Il s’agit de la construction d’une mosquée sur une île artificielle, dont le coût est déjà estimé à 50 milliards FCfa.

Mosquée sur île artificielle

Asnal khadim, c’est le nom de la Mosquée, qui sera construite sur une île artificielle. Il s’agit d’un nouveau projet des mourides  pour rendre hommage à Cheikh Ahmadou Bamba. Qui avait prié sur l’océan Atlantique sur la route de l’exil au Gabon,  juste pour s’acquitter de l’un des 5 piliers de l’Islam.

50 milliards FCfa

Sous le ndigël du khalife général Serigne Muntakha Mbacké, c’est l’association « And Liggeyal borom Touba » qui a initié ce projet, dont le coût est estimé au moins à 50 milliards. « Ce sont les matériaux dont nous aurons besoin, marbre etc, qui font que c’est trop cher. Mais, c’est normal car la construction d’une île artificielle n’est pas facile », explique leur président.

Emplacement

Pour l’emplacement,  l’île artificielle sera construite à  Dakar, entre Cambéréne, Hann, Dakar plateau, Tengueth vers Mbour. Ce choix porté sur la capitale provient du fait que c’est le lieu de départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba.

Financement

La Mosquée sera entièrement financée par la communauté mouride, comme cela a été fait avec brio pour Massalikul Jinaan.  Il s’agit donc d’un crowdfunding ou financement participatif, déclare le président de « And Liggeyal borom ».

Regardez !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.