ad_cdc_qatar2022

Vols au Port de Dakar: Le DG nie les faits et porte plainte

Le directeur général du Port autonome de Dakar (Pad), a annoncé une plainte contre X. Invité à l’émission Grand Jury de ce dimanche 24 novembre, Aboubacar Sadikh Beye dément formellement les deux vidéos qui circulent sur la toile faisant état de la recrudescence du vol au sein de sa société.

Que les auteurs des vidéos en question se le tiennent pour dit. La traque est lancée contre eux. Et le directeur général du Port autonome de Dakar (Pad) est catégorique.  » C’est complètement un mensonge. Le seul élément vrai dans ces vidéos est que la personne parle Wolof. C’est tout « , a déclaré Aboubacar Sadikh Beye.

Circonstances…

Le patron du Port autonome de Dakar (Pad) est tout aussi convaincu que « le lieu, les circonstances » – des vidéos – ne sont pas du Sénégal. « Il ne s’agit pas du Port autonome de Dakar. Celui qui parle, il peut être n’importe quelle personne. Il peut même ne pas être sénégalais. Mais la personne parle wolof. Je peux vous garantir qu’il ne s’agit pas du port de Dakar et la personne qui parle d’ailleurs ne dit jamais port de Dakar« , a-t-il martelé.

Plainte

Aboubacar Sadikh Beye a, en effet, annoncé une plainte contre X. A noter également qu’il entend suivre ce dossier pour en connaitre les tenants et les aboutissants. Entre les deux vidéos, fait-il remarquer, il ne s’est pas passé beaucoup de temps.

Suspicions

Des suspicions, il y en a chez les autorités portuaires. Elles se demandent ainsi pourquoi ? Sur ce, M. Beye se soucie de l’image de l’entreprise. « Il y a un environnement de concurrence. Aujourd’hui, dans la sous-région, quand vous avez ces vidéos, ça touche sur l’attractivité de notre port. Ça remet en question beaucoup de chargeurs qui seraient intéressés par le port de Dakar pour l’utiliser comme un hub pour faire transporter les marchandises. On peut perdre de la compétitivité, on peut perdre des clients sur la base de ces allégations. C’est très sérieux parce que ça touche l’économie du pays« , regrette le directeur général.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.