ad_cdc_qatar2022

S’estimant diffamée : Françoise Hélène Gaye sert une citation directe à un animateur de Walfadjiri

L’affaire a été appelée, pour la première fois, devant la barre du tribunal correctionnel de Dakar, ce jeudi 14 avril. Cependant, elle a été renvoyée, par le juge du tribunal correctionnel de Dakar, au 28 avril prochain pour le paiement de la consignation. Françoise Helene Gaye a servi une citation directe à l’animateur de Walfadjri, Sonhibou Diop.
 
Dans le document adressé au le procureur de la République près le Tribunal de grande instance (TGI) hors classe de Dakar Amady Diouf, il est indiqué que la requérante, établie aux Etats-Unis, a contre toute attente, vu à travers les réseaux sociaux une vidéo violente sur fond d’insultes et de diffamation. «Dans ladite vidéo, un certain Sonhibou Diop se disant animateur à Walfadjri, a brandi une photo de la requérante, la traitant de tous les noms d’oiseaux. Il a soutenu que la dame est une menteuse, une hypocrite  que pire encore qu’elle est derrière toutes les femmes squattant les réseaux sociaux et insultant leur concitoyen », informe une source judiciaire. Qui soutient que le sieur Diop est allé jusqu’à dire que la dame monte des vidéos pornographiques dans certains groupes Whatsapp au préjudice de certaines autorités dont il garde de citer des noms».
 
L’animateur aurait également déclaré que c’est Françoise Hélène Gaye «qui manipule à souhait Adji Sarr qui serait victime de viol».
 
En attendant la tenue du procès, prévu dans deux semaines, la plaignante dit ne réclamer que le franc symbolique pour toutes causes et préjudices subis. Me Aboubacry Barro va assurer les intérêts de la partie civile.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.