SANTE DE LA POPULATION A KAOLACK

 

Une centrale mise en place

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale Abdoulaye Diouf Sarr a réceptionné samedi à Kaolack une centrale à oxygène oxygène de 40m3, afin d’alléger les déficits en oxygène dans les structures sanitaires. Ce, pour améliorer le dispositif de prise en charge en oxygène.  Selon le directeur de développement Samba Ka, cette centrale peut alimenter dans les secteurs où il n’y a pas de réseau. Tous les centres de santé dépendant du district médical de Kaolack peuvent être approvisionnés.
Le ministre de la Sante et de l’action sociale Abdoulaye Diouf Sarr fait part que cette centrale fait partie des 35 en cours de livraison. Il soutient que la commune de Kaolack compte actuellement un établissement public hospitalier de niveau 2, un centre de Santé, 19 postes de santé, un laboratoire régional et un centre de formation en Santé. Selon lui, tout ce dispositif concourt à prendre en charge la santé des populations, améliorer l’état de ces structures, en particulier concernant l’hôpital. Le ministre de dire que c’est la raison pour laquelle, conformément aux instructions du président de la République, mon département a ouvert ici un Service d’accueil médical et d’urgence (SAMU) pour la prise en charge des urgences survenant dans la région. En outre, Abdoulaye Diouf Sarr a signalé que l’État a mis en place à l’Hôpital régional El Hadji Ibrahima Niasse de Kaolack une mammographie numérique avec biopsie de dernière génération, d’une valeur de 165 millions Francs CFA, pour faciliter la prise en charge, le diagnostic des femmes atteint par le cancer du sein et éviter leur déplacement à Dakar pour des soins. Trois autres appareils du même type sont installés à l’hôpital général Idrissa Pouye de Grand-Yoff, à l’hôpital de Fann et à l’hôpital Cheikh Ahmadoul Khadim de Touba grâce à l’appui de la coopération japonaise.
Le Maire Serigne Mboup a indiqué que la région de Kaolack a deux préoccupations majeures que sont l’assainissement et le développement économique. Il tend la main à l’État du Sénégal à aider Kaolack dans ses différents secteurs qui souffrent. Apres cette étape le ministre de la Sante et de l’Action sociale Abdoulaye Diouf Sarr a visitre les districts sanitaires de Ndorongue et Tabangouye où il a promis d’intégrer une partie du personnel qui depuis 11ans, n’a pas de contrat.

Diouf Sarr, désigné citoyen d’honneur

Samedi à Kaolack, le ministre de la Santé et de l’Action sociale Abdoulaye a participé à la cérémonie officielle, des femmes du conseil municipal, dans l’après-midi midi, en marge de la quinzaine de la femme. Il a été honoré comme citoyen d’honneur par le Maire Serigne Mboup. Ce dernier lui a témoigné son affection. ‘’ Eu égard aux immenses services que vous avez rendus à la Chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Kaolack dont vous avez été un compétent et disponible secrétaire général, au regard des actions menées que vous ne cessez de poser en votre qualité de Ministre, le conseil municipal de Kaolack a convenu de vous désigner citoyen d’honneur de la ville de Kaolack ‘’, annonce le Maire Serigne Mboup.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.