ad_cdc_qatar2022

Procès en appel de l’affaire Ndiaga Diouf : l’avocate générale requiert 5 ans d’emprisonnement ferme contre Barthélémy Dias 

Sénégal info comme on vous l’avez promis ce matin voici une suite sur l’affaire Barthelemy Dias

Dans son réquisitoire aujourd’hui lors du procès en appel de Barthelemy Dias, pour la mort en 2011 de Ndiaga Diouf l’avocate générale de la chambre correctionnelle Fatou Omar Ndiaye a rappelé que cinq véhicules avaient quitté la permanence du Pds et se dirigeaient vers la Mairie de Sacré Cœur Mermoz. A la suite à proximité de la mairie, deux groupes échangeaient des invectives. Le procureur de mentionner que plusieurs douilles de calibre 38 et 9 ont été ramassées à l’endroit où se trouvaient les assaillants. D’autres balles ont été retrouvées à côté d’un kiosque. Le commissaire Sèye avait reçu l’info selon laquelle un individu avait perdu la vie. Il avait reçu une balle dans le dos, sur la région du cœur mais Cheikh Diop et Malick Thiombane ont reçu une balle à la main et au pied.  
L’avocate ajoute que Barthélémy Dias a tiré des coups de sommation en l’air. Même après l’intervention du commissaire de Dieuppeul, il a continué à tirer des coups de feu. Elle précise aussi que l’actuel maire de Dakar était le seul à détenir et à user des armes à feu. 
« Il est constant qu’il détenait deux armes. Il détenait au moins une arme qui n’avait pas d’autorisation. Il a reconnu avoir atteint une personne au dos. La réaction disproportionnée de Dias était dictée par la provocation.  Il n’était même pas à la Mairie au moment où Samba Diouf et cie venaient à la mairie » souligne-t-elle. 
Par ailleurs, elle précise que Ndiaga Diouf était dans une position couchée. « Il voulait escalader le pick-up et s’enfuir. Il n’était plus un danger pour Barth. » 
Finalement l’avocate requiert 5 ans d’emprisonnement ferme pour Barthélémy Dias et 2 ans ferme pour Habib Faye et Baboucar Faye.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.