ad_cdc_qatar2022

Plainte de Djibril War : Cheikh Oumar Diagne envoyé en prison

Le secrétaire général du mouvement dénommé Rassemblement pour la vérité va passer sa première nuit en prison. Le juge du 2ème cabinet d’instruction, Mamadou Seck vient de le placer sous mandat de dépôt pour les chefs de prévention de diffamation et d’injures proférées à l’encontre du député Djibril War, menaces sans ordre ou condition et insultes par le biais d’un système informatique. «Le réquisitoire hallucinant du procureur adjoint a, en dépit des critiques acerbes de la défense constituée de Me Abdoulaye Tall et de moi-même substituant nos confrères Moussa Sarr  et Bocar Arfang Ndao, emporté la conviction du juge Mamadou Seck de refuser le contrôle judiciaire à COD là où le titre de détention était en soi impossible», a regretté Me Khoureyssi Ba.

Selon le conseil, «le jeune professeur et non moins soufi réputé, qui ne cachait pas son intention d’annoncer ces jours-ci au peuple sénégalais son intention de siéger à l’Assemblée Nationale, a accueilli sans sourciller la triste nouvelle de cet embastillement décrété envers et contre toute logique juridique».

Me Ba d’annoncer, toutefois, que «le combat ne fait que commencer pour l’annulation par la Chambre de son inculpation et pour sa mise en liberté subséquente dans les meilleurs délais».

Cheikh Oumar Diagne a été arrêté mardi dernier par les éléments de la Division des investigations criminelles (DIC) afin d’être présenté au procureur. C’est finalement le jeudi 7 avril qu’il a pu faire face au magistrat instructeur, Mamadou Seck après un retour de parquet dans les locaux du commissariat du Plateau. Son sort vient d’être scellé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.