ad_cdc_qatar2022

Parrainages de Benno : Macky nomme Amadou Ba, Idy, Niasse et…

D’après Le Quotidien, Macky Sall a mis en place son équipe de 14 délégués régionaux chargés de la collecte des parrainages.

Dans la région de Dakar, Amadou Bâ a été reconduit après avoir piloté le processus, avec succès, lors de l’élection présidentielle du 24 février 2019.

L’ancien ministre de l’Économie et des Finances annoncé comme un potentiel Premier ministre, a été désigné comme Coordonnateur national de Benno Bokk Yakaar (BBY) lors des élections locales.

Depuis la défaite du camp présidentiel à Dakar, le 23 janvier dernier, le coordonnateur de l’APR aux Parcelles Assainies observe le silence. Quoi qu’il en soit, les responsables apéristes locaux de la capitale ont déjà commencé à investir les maisons pour recueillir les parrains.

À Thiès par ailleurs, le président de BBY a porté son choix sur Idrissa Seck.

Mais, l’une des grosses surprises est la présence de Moustapha Niasse dans cette équipe. Le Secrétaire général de l’Alliance des forces de progrès (AFP) est désigné Délégué régional de Kaolack.

Après avoir annoncé sa décision de quitter la tête du parti lors du prochain congrès, le président de l’Assemblée nationale, 83 ans, était aussi pressenti sur le départ de l’institution parlementaire. Va-t-il rempiler ? Jusqu’ici, aucun membre de son parti ne présente le charisme pour fédérer tous les compartiments de l’AFP.

Alors que la récolte de signatures bat son plein, Moustapha Niasse est depuis 10 jours au Qatar pour une mission, d’après son entourage. Le patriarche a-t-il encore des forces pour repartir 5 ans de plus à l’Assemblée nationale ? Pour l’instant, on n’en est pas encore là. Mais, sa désignation montre que Niasse n’est pas, pour le moment, prêt à aller se reposer.

L’autre explication est que Kaolack est en panne de leadership dans le camp présidentiel. Balayé par Serigne Mboup et sa coalition Andu nawlé lors des dernières élections, le Benno local ne peut miser aujourd’hui ni sur Mariama Sarr, ni sur Ndiaye Rahma, encore moins sur Papa Demba Bitèye. Aminata Touré, pourtant présente dans le département, ne s’est pas encore pesée lors d’une élection dans la capitale du Saloum. Tout comme Diène Farba Sarr, qui est encore tendre en termes de base politique pour revendiquer un titre régional.

Si l’Afp, 6 députés et un ministre, a vu son Secrétaire général trôner à Kaolack, ce n’est pas le cas pour le Parti socialiste (15 députés et 2 ministres).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.