ad_cdc_qatar2022

Maternité de l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga : Scandale autour de la mort de Ndèye Astou

L’histoire a ému plus d’un. Depuis l’annonce de la triste nouvelle, de vives réactions se font entendre. «Encore une négligence médicale», au regard des faits exposés par la mère de la défunte, dans une vidéo publiée par Jacob post, sur Facebook. Ndèye Astou a perdu la vie en salle d’accouchement à la maternité de l’hôpital Amadou Sahor Mbaye de Louga. « Ses derniers mots étaient ‘’je suis fatiguée, pour l’amour de Dieu, opérez-moi car je ne sais pas si je serais encore là demain’’ », a relaté Libération dans son édition du jour. Le quotdien signale que devant subir en urgence une césarienne, la dame «est décédée dans l’indifférence totale après avoir souffert de 9 heures 30 à 5 heures du matin». Toujours selon la source, la sage-femme n’avait qu’une phrase à la bouche : «Ndèye Astou n’était pas programmée pour aujourd’hui». Pis, «un certificat de décès, sans signature, évoque ‘’une mort naturelle’’ pour masquer le scandale».

Dans cette vidéo-ci-dessous, la maman de la victime revient sur les derniers instants de sa fille sur terre. Triste !

 
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.