LIBERTE PROVISOIRE : Sitor NDOUR perd la manche

Sitor NDOUR risque de rester en prison jusqu’à ce que les poursuites en décident autrement. En effet, le procureur a opposé son véto sur la demande de liberté provisoire introduite par les avocats de la défense, au lendemain de son audition sur le fond. Le juge d’instruction du deuxième cabinet n’a pas encore donné sa décision. Mais en matière de liberté provisoire, dès que le procureur refuse, l’inculpé reste en prison, même si le juge d’instruction donne un avis favorable. Mais il peut y avoir de surprise car si le juge accorde la liberté provisoire et que le procureur ne fasse pas appel, Sitor sera remis en liberté. Ainsi va la loi. Pour rappel, Sitor NDOUR est accusé de viol par sa femme de ménage mineure âgée de 17 ans.

La rédaction SenegalInfo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.