ad_cdc_qatar2022

Inauguration du stade olympique de Diamniadio ! Adiouza donne rendez-vous à ses fans

Le stade olympique de Diamniadio, qui devait accueillir les Jeux olympiques de la jeunesse de 2026, sera inauguré le 22 février prochain. Ce joyau qui disposera d’une capacité de 50 000 places, aura coûté un montant de 150 milliards FCFA. Plusieurs artistes seront certainement de cette cérémonie pour rehausser l’événement, à l’image de Adji Kane Diallo plus connue sous le nom de scène Adiouza. L’artiste sénégalaise a d’ailleurs donné rendez-vous à ses fans à travers une vidéo publiée sur sa page Facebook.
 
Après avoir remporté la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations, le Sénégal va inaugurer son nouveau stade flambant neuf à Diamniadio. Les travaux de l’infrastructure sportive, qui étaient prévus sur 18 mois, sont arrivés à terme. Ainsi, son inauguration se fera le 22 février prochain, par le Président Macky Sall. Plusieurs artistes sont conviés à la cérémonie et Adiouza Diallo a donné rendez-vous à ses fans à travers une vidéo publiée sur sa page Facebook. 
 
« Rendez-vous le 22 février pour l’inauguration du stade de Diamniadio. C’est notre bijou national », a-t-elle écrit.
Sa publication a été largement likée par les internautes sénégalais, qui surfent toujours sur le sacre des Lions à la dernière Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun. Une grande première dans l’histoire du football sénégalais. Une chose est sûre, l’enceinte du stade olympique de Diamniadio risque d’être trop petite pour accueillir tous les curieux. « J’y serai et du côté de Allez Casa j’espère votre dédicace. J’adore votre style musical », a rassuré Adama Diémé. « J’y serai madame bonheur, on a la nostalgie de tes spectacles », a également indiqué Moctar Senghor.
 
En revanche, Gallas Ndini Borom n’est pas du même avis que ses compatriotes internautes sénégalais. Il pense que la somme allouée pour l’inauguration de ce joyau, estimée à 178 millions FCFA, objet de polémique, est tout simplement exorbitante. « On est trop festif, fêtard et émotif. Le résultat, on est toujours derrière, un pays pauvre et très endetté, mais qui se permet de débourser plus de 100 millions FCFA pour inaugurer un stade », a-t-il fustigé.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.