ad_cdc_qatar2022

Il faut arrêter ce petit Poucet Sonko ! Par Oumar SOW (ODIS)

A l’entendre sortir ces insanités et autres nullités de sa bouche nauséeuse, on a comme l’impression qu’Ousmane Sonko est en proie à une détresse psychologique. Dernièrement, ce prétentieux chef de parti a réuni sa presse bien triée au volet pour s’adonner à un exercice qui le déshonore, encore. Pour qui se prend ce gosse similaire à un héros d’opérette qui pense pouvoir arrêter la marche du Sénégal ? Sonko doit revenir sur terre.

Dans son discours qui suinte une haine haineuse, le leader du Pastef éjacule des contre-vérités et. Voilà un fieffé menteur qui , en l’espace d’un temps, peut changer d’opinion comme il change sa veste boueuse. Il ne cesse de pilonner dans le mortier de la médisance, de la vengeance le peu de crédibilité qui lui restait , encore. Oui! Le Sénégal n’a pas besoin d’un énergumène de cette trempe pour se propulser vers l’émergence socio-
économique.

Aujourd’hui, il faut arrêter ce menteur attitré, affabulateur éhonté qu’est Ousmane Sonko. Il pactise avec le mensonge et va jusqu’à vouloir nous faire croire au Père Noël. Il tire sur le régime du Président de la République son Excellence Macky Sall sans raison apparente, donc par pure jalousie. Le Chef de l’État ne se rabaissera jamais à ce point pour répliquer à un violeur patenté, à ce gosse friand de chair humaine (suivez mon regard !). Le Président Macky et son gouvernement sont dans le temps de l’action utile pour élever le niveau de vie de leurs compatriotes.

Dans ses tartufferies,voire ses niaiseries, ce petit Poucet de la politique qui se croit, pourtant, sortir de la cuisse de Jupiter, n’épargne même pas nos religieux, nos hommes de l’ordre ni nos magistrats. Ces derniers sont cités en exemple en Afrique et, partout, dans le monde et ce, pour leur compétence avérée,
leur professionnalisme jamais pris à défaut et leur savoir-faire certain. Personne ne peut les soustraire de ces qualités nobles . Que ce petit Sonko rongé par la jalousie cesse de vouloir porter le chapeau à ces piliers de notre État de droit.

A bon entendeur, salut !

M.Oumar SOW,
PDG ODIS.GROUP International

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.