ad_cdc_qatar2022

Forum de la coopération sino-africaine : la feuille de route proposée par Macky Sall

« La nouvelle ère » c’est le terme employé par le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall, pour marquer la 8éme conférence ministérielle du forum de la coopération sino-africaine 2022-2024, tenue ce lundi 29 novembre 2021 à Dakar. Et dont la mise en œuvre, souligne le Président Sall  « contribuera à la consolidation des acquis pour que les fleurs du printemps de notre coopération portent des fruits toujours plus abondants. »

Dans cet esprit, le Président Macky Sall, par ailleurs, co-président du forum de la coopération sino-africaine (FOCAC) propose que la feuille de route de cette 8éme conférence ministérielle accorde une importance particulière aux priorités suivantes :

Premièrement, travailler au renforcement de la souveraineté pharmaceutique médicale et à la sécurité sanitaire de notre pays. En effet, selon le président sénégalais : « la pandémie Covid_19 a révélé des vulnérabilités communes à toutes les pays. Mais l’Afrique sans doute le continent le moins préparé à faire face au crise sanitaire en raison de son déficit en ressources humaine qualifié et de son retard dans les infrastructures de santé, la recherche médicale, la production de vaccins de médicaments et l’accès aux vaccins »

Deuxièmement, Macky Sall recommande de poursuivre les efforts de modernisations de l’agriculture pour assurer la souveraineté alimentaire collective et faire de la transformation locale des produits agricoles, un facteur d’émergence économique de lutte contre le chômage et pauvreté avec plus de 30 millions de Km2. « Plus d’un milliards d’habitants et d’importantes réserves hydriques. L’Afrique a le potentiel ressources nécessaires pour assurer sa nourriture et contribuer à nourrir le monde », indique-t-il.

Troisièmement, le Président Sall préconise le renforcement de la formation technique et professionnelle de l’apprentissage des métiers et l’éclosion des talents numérique pour soutenir l’emploi, l’auto emploi et l’entreprenariat des jeunes.

Quatrièmement, il encourage ce qu’il appelle « le formidable travail d’infrastructures de base en Afrique, autoroute, chemin de fer, port aéroport, infrastructures en numériques et électrique entre autres. »

Enfin, Macky suggère une accélération de la collaboration sino-africaine pour le développement des capacités industrielles africaines afin que le continent produit plus et répond mieux au standard qui a facilité l’accès de ces produits chinois et mondiaux.

A noter que le Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC), créé en 2000, est une plateforme de dialogue politique dans le cadre de la coopération sud-sud et un mécanisme de coopération entre la Chine et l’Afrique basé sur le principe de l’égalité et des avantages mutuels.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.