ad_cdc_qatar2022

Fin du ramadan 2022 : Comment souhaiter un « bon Aïd » dans la religion musulmane ?

Les musulmans de France, estimés à plus de 4 millions selon un rapport de l’Observatoire de la laïcité de 2019, célèbrent ce lundi l’Aïd el-Fitr qui vient clore le ramadan. Cette fête marque la fin de ce mois sacré faisant partie des cinq piliers de l’Islam durant lequel les fidèles doivent s’abstenir de boire et de manger de l’aube au crépuscule.
 
Aïd Moubarak : la formule pour souhaiter une « bonne Aïd »

Pour souhaiter une « bonne Aïd » à ceux qui la célèbrent, il n’est pas nécessaire d’être soi-même musulman mais seulement de connaître la formule adéquate. « Aïd moubarak », qui signifie en arabe « bonne fête » est l’expression d’usage. Celle-ci peut tout aussi bien être utilisée lors de l’Aïd el-Fitr que durant l’Aïd el-Adha (« fête du sacrifice »), l’autre grande fête musulmane du calendrier qui sera célébrée en juillet prochain.

Si cette formule exprimée en arabe littéral, langue du coran, s’applique dans la plupart des pays musulmans, des différences peuvent cependant exister en fonction de la culture et de la zone géographique.

Au Maghreb par exemple, il est tout à fait possible de souhaiter la fête en darija, le dialecte local, en disant « saha Aïdek », lorsqu’on s’adresse à quelqu’un en particulier. Dans certains pays d’Afrique centrale et de l’ouest, l’Aïd el-Fitr est également appelée la tabaski et peut être souhaitée sous ce nom-là. Les turcophones, eux, utilisent la phrase « Bayram?n?z Mübarek Olsun ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.