ad_cdc_qatar2022

FDEA Microfinance : Les travailleurs réclament la tête de la PCA

L’institut FDEA (Femme Développement Entreprise en Afrique) Microfinance traverse une crise selon un communiqué du collège des délégués. Une situation qui a conduit à un dépôt de préavis de grève.
Les travailleurs entendent dénoncer des maux qui gangrènent leur entreprise. Des maux qui portent sur « le refus de reverser les cotisations sociales déjà prélevées sur les salaires (Ipres, Caisse de Sécurité Sociale, Impôt (5 mois) ; IPM (9 mois)ce qui a entrainé un blocage des soins médicaux fournis aux travailleurs. »
Les travailleurs dénoncent aussi le retard et le non payement de « salaire pour certains guichets ». Une situation qui perdure depuis « six mois ».

Face à ces nombreuses difficultés, le collège des délégués demande « le départ de la PCA pour préserver les emplois et les biens de l’institution ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.