ad_cdc_qatar2022

Anniversaire Yonou mouride : Serigne Touba, ses 1ers disciples, Serigne Moustapha Saliou partage ses mémoires (Senego TV)

La voie mouride est née un vendredi, 27è jour du mois du Ramadan. Et, chaque année à Touba, Serigne Abdou Samad Souhibou Mbacké commémore cet événement religieux de portée mondiale. A Dakar, Senego a déroulé le tapis rouge au conférencier, Serigne Moustapha Saliou Sow qui a mis en exergue cette époque charnière du mouridisme.

A l’instar de Touba, Senego a célébré vendredi 29 avril  la naissance de la voie mouride en donnant la parole à Serigne Moustapha Saliou Sow intervenant au nom de Serigne Abdou Samad Souhibou Mbacké.

Le conférencier a mis en exergue l’humanisme de Serigne Touba, respectueux de ses parents.

Naissance du Mouridisme

Théologien asharite, juriste malikite, Serigne Touba, à l’an un de la disparition de ses parents, a convoqué les dignitaires, en plein Ramadan, en mi-journée. Son sermon historique annonçait la voie du mouridisme :

«Dieu m’a donné l’ordre de proclamer que je suis asile, un recours, quiconque veut le bonheur Ici-bas, et dans l’Au-delà, doit se réfugier auprès de moi ».

Et Serigne Moustapha Sow de rappeler que le Djébellou était au commencement du mouridisme. Dans la mesure où, souligne le conférencier, Serigne Touba s’est déclaré esclave du prophète avant toute chose.

Les premiers disciples

Et c’était la ruée pour faire allégeance au Cheikh. Et le premier disciple fut Serigne Adama Gueye.  Suivirent Cheikh Ibrahima Sarr Ndiagne, Cheikh Massamba Diop Sam, Cheikh Abdourahmane Lô Ndam, Serigne Modou Gueye Diamoye, Serigne Darou Assane Ndiaye, Serigne Mandoumbé Mbacké, Cheikh Ahmadou Fall Diaba Ndiang, Serigne Mor Ndiaye Tagar, Serigne Mbacké Bousso.

Regardez l’excellente prestation de Serigne Moustapha Sow, au micro de Pape Maguette Bâ

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.