Ad_newyear2023_amadouba

Affaire Sonko/Adji Sarr – Papa Mahawa Diouf : “Il serait dommage qu’on oublie…”

Papa Mahawa Diouf estime que l’affaire de viol et de menaces de mort opposant la masseuse Adji Sarr au leader du Parti Pastef doit être tirée au clair par la justice sénégalaise. “Il serait dommage qu’on oublie. La justice doit faire son travail“,  souligne Directeur Général Agence Sénégalaise de Promotion, par ailleurs membre de la coalition de Benno Book Yaakar. Il était l’invité d’i-radio dans l’émission “Jury du Dimanche”.

Qui osera???

Douze morts, c’est trop. Nous pouvons faire confiance en la Justice sénégalaise“, a-t-il déclaré ce dimanche, devant le Jury du dimanche (JDD), sur Iradio.

Poursuivant, il a réclamé d’autres sanctions : “sur cette petite parenthèse, je parle en tant que citoyen, si on passe aussi vite par pertes et profits sur tout ce qui s’est passé, sur les menaces des journalistes, c’est inacceptable. Moi, j’ai été menacé qu’on brûle ma maison parce que j’ai donné des opinions politiques. D’autres ont effectivement subi. Il faut qu’on s’arrête en un moment donné et qu’on se dise, nous avons un legs…

12 morts…

Il poursuit : “On a voulu par un jeu de manque de rigueur, s’amuser avec nos Institutions. Ce qui a donné un résultat de douze morts. Le pouvoir, on le conquiert par les idées, par les urnes et par le combat politique au sens démocratique du terme mais certainement pas avec une doctrine putschiste incarné par Sonko et Barthélémy Dias, et leurs cliques. Nous leur disons que cela ne fonctionnera pas”, regrette Pape Mahawa Diouf.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.