ad_cdc_qatar2022

Activités génératrices de revenus : La Ville de Dakar forme 2993 jeunes et femmes

Le maire de la Ville de Dakar Soham El Wardini a présidé ce matin dans la cour de l’hôtel de ville flambant neuf, la cérémonie de remise d’attestations de formation et de financements aux groupements de femmes et de jeunes. Lors de son discours, Soham El Wardini renseigne avoir au niveau local, impulsé un important programme de formation et d’autonomisation économique des femmes à travers la création du « Fonds de développement et de solidarité municipal » (Fodem) qui vise à appuyer les femmes dans le financement de leurs activités génératrices de revenus (Agr).

A ce titre, explique l’édile de Dakar, les bénéficiaires ont pu disposer d’une formation sur l’entreprenariat féminin, notamment sur les bases fondamentales de l’entreprenariat. Il en est de même de la formation sur l’éducation financière qui a permis d’acquérir des connaissances et compétences nécessaires dans le domaine de la gestion financière et de la comptabilité tout en renforçant les capacités d’analyse des facteurs de risque d’échec dans les entreprises par le biais d’outils simples de gestion adaptés aux Agr.

Elle a ajouté que la formation à l’économie sociale et solidaire a mis en avant la pertinence de ce modèle constitué d’un ensemble d’entreprises organisées sous forme de coopératives, d’associations, de mutuelles, de groupements ou fondations.

Le maire de Dakar souligne qu’un partenariat dynamique entre le Réseau des associations pour le bien être communautaire (Rabec) avec le Fodem a démarré en 2018, avant d’être scellé en 2020.

Selon Mme Wardini, leurs structures évoluent dans des domaines divers relatifs à l’entreprenariat, la transformation des céréales locales, des fruits et des légumes, la teinture, la couture et la gestion de projet.

Dans ce cadre, précise-t-elle le directeur exécutif du Rabec a exprimé sa volonté de travailler avec la Ville de Dakar dans l’organisation des sessions de formation de femmes et de jeunes.

«C’est ainsi que nous avons, lors de la première phase, former de janvier à mars 2020, 392 femmes réparties dans de 8 collectivités territoriales de Dakar : Dieupeul-Derklé, Yoff, Fass- Colobane- Gueule- tapée, Grand Dakar, Cambérene, Grand-Yoff, Sacré cœur et Parcelles Assainies », précise le maire de Dakar. Elle affirme qu’avec la levée des interdictions, le programme d’autonomisation économique initié par la ville de Dakar a repris et pour la seconde phase 1472 femmes et jeunes ont été formés aux modules cités plus haut. Poursuivant, le maire de la Ville informe qu’à travers le guichet filet de sécurité, la Ville de Dakar a pensé aux petits porteurs de projet afin de tester leur activité à petite échelle. La Ville de Dakar à travers le FODEM, s’engage à les appuyer pour un montant plus conséquent après le remboursement de leur prêt.  Cela s’est traduit par les subventions remise aux Associations Villageoises d’Epargne et de Crédit (AVEC) et aux Calebasses que vous avez initiées et qui regroupent 1129 bénéficiaires.

Au total, en 2020, ce programme a formé et financé 63 groupements touchant 2993 bénéficiaires pour un montant global de 140 000 000 F CFA.

Le FODEM étant une structure de refinancement, l’octroi de ces financements est préalablement conditionné à l’ouverture de leur compte auprès de la Mutuelle d’Epargne et de Crédit de la Municipalité la MECMU.
En perspectives, Soham El Wardini informe de la reprise des activités de formation au mois de juin 2021 afin de permettre à d’autres groupements de femmes et de jeunes d’être renforcés techniquement et financièrement dans le cadre du programme d’autonomisation économique de la ville de Dakar.

De plus, souligne le premier magistrat de la Ville de Dakar, le partenariat qui a été scellé entre le FODEM et la Mastercard Foundation permettra, à travers le programme «10 000 Jambaars», d’accompagner et d’encadrer 10 000 jeunes et femmes entrepreneurs au Sénégal.

De même, la ville de Dakar à travers le partenariat avec l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF), la Ville de Montréal et l’Ecole des Entrepreneurs du QUEBEC va créer l’Ecole des Entrepreneurs de Dakar pour permettre à ces milliers de jeunes d’apprendre à entreprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.