Vidéo de Sonko : Abdou Nguer parle et innocente encore Doro Gaye

Auteur de la plainte portant escroquerie déposée contre Sidy Ahmed Mbaye, Abdou Nguer, membre du collectif de défense des droits de Adji Sarr (Codas), dans l’affaire Sweet Beauty, l’opposant au leader de Pastef, Ousmane Sonko, lève un coin du voile sur les dessous de la polémique relative à la somme de 10 millions F CFA remise contre une vidéo chargeant Sonko.

“Je suis un fervent défenseur d’Adji Sarr, a-t-il confié à L’Obs. A ce titre, je recherche toutes les preuves matérielles qui permettent de démasquer Sonko et de conforter sa culpabilité dans cette affaire. A chaque fois que je réunis des charges et éléments de preuves, je les remets aux avocats de Adji Sarr.”

Il ajoute : “Un jour, Sidy Ahmed est venu me voir. Il m’a dit qu’il connait 2 filles qui sont dans la même situation que Adji Sarr. Il m’a indiqué qu’il détient une vidéo compromettante qui met en scène Ousmane Sonko et ces filles qui ne se sentent plus en sécurité.” Abdou Nguer de poursuivre : “C’est pour cela qu’elles lui ont demandé de vendre la vidéo compromettante afin qu’elles puissent utiliser les recettes pour quitter le pays. Il m’a convaincu me disant que des proches de Sonko lui ont proposé 40 millions, pour cette sextape. Puisque j’ai confiance en lui, vu qu’on défend la même personne, j’ai accepté le deal.”

C’est ainsi que Nguer jure avoir remis “en main propre” à son interlocuteur, les 10 millions F CFA. En contrepartie, dit-il, ce dernier lui a remis une clé Usb censée contenir la vidéo en question. Seulement, reconnait-il, au moment de la remise, il n’a pas vérifié le contenu de la clé Usb. Mal lui a en pris. Puisque grande a été sa surprise de constater que celle-ci était vide. “Il n’y avait pas de trace de la vidéo”, fulmine-t-il. Le plaignant n’a pas manqué de préciser que depuis lors le mis en cause est injoignable. Il aurait éteint son téléphone. Ce qui fait, se désole Nguer, que les enquêteurs peinent à le convoquer.

Nguer, qui veut récupérer ses 10 millions, a tenu à innocenter Doro Gueye, un autre soutien de Adji Sarr. “A l’ébruitement de cette affaire, a-t-il expliqué, beaucoup de gens ont dit que j’ai agi pour le compte de Doro Gueye, que c’est lui qui m’a remis les 10 millions. Ces 10 millions m’appartiennent. Doro n’a joué aucun rôle dans cette affaire. On l’accuse à tort”.

La rédaction de Sénégal Info

Ads_post_leverdict
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.