ad_cdc_qatar2022

Une énième forfaiture est en cours, que nul n’en ignore !

Nous voudrions informer, l’opinion nationale et internationale d’un abus de droit et d’une usurpation de fonction sans précédent. Le maire Alioune Ndoye, vient de démolir les constructions du marché Sandaga qui est patrimoine de la ville de Dakar avec ses bulldozers sous prétexte que cette assiette foncière appartiendrait à sa commune, ce qui est archi faux ! Et cela, sous la complicité agissante et malsaine de l’Etat du Sénégal.

Il faudrait se demander, si les actuels dépositaires de l’Etat sénégalais sont pour l’intérêt du peuple ou au contraire sont les pires ennemis de son développement et de la République.

Comment, le marché historique de Sandaga bâti et se trouvant sur un plateau foncier appartenant à la ville de Dakar, ce qui est selon ma modeste personne n’est même pas un débat du fait de son évidence, peut être revendiqué par le maire Alioune Ndoye, qui ne gère que la mairie de Dakar-Plateau ?

Comment peut-il le faire agir de la sorte détruire des constructions publiques et municipales et avoir le silence complice des autorités administratives, et étatiques qui au lieu d’arbitrer et de rappeler à l’ordre Alioune Ndoye le soutiennent injustement pour fragiliser madame le maire Soham El Wardini ?

Nous sommes dans un état aux méthodes peu orthodoxes qui enfreint les lois au jour le jour, les forfaits plus grands et plus néfastes les uns après les autres, c’est juste écœurant et abominable.

Une énième forfaiture est en cours, que nul n’en ignore !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.