ad_cdc_qatar2022

SOKHNA MOUMY KEBE, UNE FEMME UNIQUE EN SON GENRE

Pieuse, généreuse et discrète, femme exemplaire, notre portait du jour s’intéresse à Adjaratou Moumy Kébé Asta Bintou Marame Dieye, fille de El Hadji Ndiouga Kébé. Cela ne surprend guère car elle a hérité toutes ces qualités de ses vaillant parents.

La presse sénégalaise n’a pas manqué de la dénigrer dernièrement; mais comme une grande dame, elle a su le gérer sans grande difficulté car jamais on ne la verra dans des choses douteuses. Son temps le plus précieux est consacré à son travail d’entrepreneuse soucieuse de l’émergence du Sénégal, elle est d’ailleurs actionnaire dans plusieurs entreprises internationales et investi de manière incessante dans son pays comme son défunt père le faisait.

Épouse exemplaire du dieuwrigne de Serigne Saliou Cheikh Abdoulaye Tégué , Sokhna Moumy Kébé ne manque jamais de montrer son amour envers Serigne Touba et son fils Serigne Saliou Mbacké. Lors de Khelcom et surtout durant le grand Magal de Touba, elle met des bus gratuits pour les disciples désireux d’assister à l’évènement et rallie Touba 15 jours avant le Magal pour participer à l’organisation et la réussite du Magal.

Sa majestueuse maison à Touba est des plus fréquentée, parce qu’elle ne ferme jamais ses portes. Elle y reçoit dignitaires, hommes d’affaires et nécessiteux. Ce qui se comprend parce que, comme son défunt père, Sokhna Moumy n’a de cause que celle du Mouridisme. Ce que lui vaut d’être appréciée par les différents Khalifes généraux de cette confrérie depuis Serigne Saliou. N’empêche elle a de très bonnes relations avec les autres maisons religieuses du Sénégal.

Plusieurs raisons qui font d’elle une femme pas comme les autres.

La rédaction de senegalinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.