ad_cdc_qatar2022

REJET DE LA CANDIDATURE DE And Nawle/And Liguey

 

Sur 15491 rejetés, la coalition a récupéré 12 998

La Coalition And/Nawlé And/Liguey a tenu une conférence presse aujourd’hui pour apporter des éclaircissements sur le processus de dépôt des parrainages, après avoir reçu notification du rejet de sa liste. L’ingénieur Mouhamed Guèye qui s’est lancé dans un exercice d’explications a précisé que sur 15 491 parrains rejetés, 12 998 ont été récupérés.  »A Kaolack, on avait sur les rejets comme non-électeurs 6 292. Après vérification et un travail farouche de 48 heures, on a récupéré 5 617. La différence est de 675 qui sont validés. A Diourbel on avait 1 828 considérés comme non- électeurs par la suite on est à 1 414 qui ont été récupérés. A Thiès c’était 3 414 considérés comme non-électeurs et 30 38 ont été récupérés. A Louga on était à 1183 et maintenant on a récupéré 717. A Saint-Louis on était à 900 et maintenant on est à 661. A Kaffrine on était à 1 864 et maintenant on a récupéré 1 551 », explique l’expert Mouhamed Guèye.  »Tout d’abord, nous avons récupéré les données considérées comme non-électeurs, puis nous avons pris le fichier électoral qui se trouve sur le net, ainsi nous avons extrait les données du fichier électoral pour faire la comparaison. Après comparaison des données et analyse, nous avons constaté que la majeure partie des fichiers où il était écrit non-électeurs, ce sont des électeurs existants. Si on écrit par exemple Gueye et on omet le  » e », la machine va automatiquement rejeter le nom. De même sur les numéros de Cni si on oublie un chiffre pareil, la machine rejette. Si on compare les électeurs que ça soit la taille ou autre c’est conforme, donc nous pouvons dire que c’est au niveau des chiffres et rédaction des noms qu’il y a problème. Mais tous les documents sont conformes », annonce-t-il. L’expert en informatique souhaite que le logiciel soit amélioré car il peut avoir des erreurs de saisie. C’est à dire passer à l’évolution intelligente artificielle.

L’économiste Moubarack Lo trouve que le logiciel est un élément préliminaire de contrôle, qui a son avis ne doit pas pouvoir annuler une liste. Il considère que ce sont des erreurs matérielles mineures et que la Direction générale des élections doit pouvoir accorder la chance à la Coalition And/Nawle And/Liguey de participer aux élections législatives, car cela est pris en compte dans l’arrêté du ministère de l’Intérieur. Selon lui, sur la base de données les experts ont tout corrigé.  »Nous pensons que ce ne sont pas des doublons, car ça a été réglé par le code électoral réglementaire et législatif », conclue-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.