Procès en appel : Sonko sera jugé le 17 avril par une vieille connaissance

Ousmane Sonko et Mame Mbaye Niang se retrouvent le 17 avril pour leur procès en appel. D’après Bés Bi, l’audience sera présidée, «sauf changement de dernière minute», par le président de la Cour d’appel de Dakar, Amady Diouf. Une vieille connaissance pour le président de Pastef.

Avant d’atterrir à la tête de la Cour d’appel, à la faveur des dernières nominations du Conseil supérieur de la magistrature, Amady Diouf était le procureur de la République. C’est lui qui avait demandé et obtenu du Doyen des juges le renvoi de Ousmane Sonko devant la chambre criminelle pour le viol et les menaces de mort dont l’accuse Adji Sarr.

Et ce n’est pas tout. L’ex-chef du parquet avait corsé l’accusation dans le dossier opposant le maire de Ziguinchor à Mame Mbaye Niang. Alors que le ministre du Tourisme avait porté plainte uniquement pour diffamation, Amady Diouf en avait rajouté une louche en visant en plus l’injure publique et le délit de faux et usage de faux.

D’ailleurs, l’ancien procureur de la République avait joué sa partition lors des deux premières audiences (2 et 16 février) de ce procès renvoyé trois fois. Ainsi après avoir été partie contre Ousmane Sonko, l’ancien chef du parquet est passé juge face au même accusé.

Suffisant pour que les avocats de la défense récusent Amady Diouf qui doit juger leur client le 17 avril ? Bés Bi a posé la question sans apporter une réponse.

Le leader des Patriotes a été condamné à deux mois de prison avec sursis et à verser 200 millions de francs CFA à Mame Mbaye Niang au titre des dommages et intérêts. Le parquet ainsi que le plaignant ont fait appel.

La rédaction de Sénégal Info

Ads_post_leverdict
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.