Maître Ciré Clédor Ly: Khalifa Sall n’a mandaté personne pour une demande de grâce

La libération de Monsieur Khalifa Ababacar Sall est un soulagement pour tout un peuple et pour tous les parlementaires du monde qui s’étaient offusqués de la violation de ses droits parlementaires et de son droit à un procès équitable. Pour cela c’est une grande réjouissance.

C’est aussi la libération d’un innocent tranquille et en règle avec sa conscience, qui a vécu stoïquement et dignement des séries d’épreuves qui lui étaient imposées, à la suite de procès partisans qui n’ont pas honorés les acteurs judiciaires et ont sapés les valeurs de nos institutions démocratiques et de notre  Etat de droit  .

Par ailleurs, même s’il n’a jamais été demandeur d’une grâce présidentielle (ou  d’une remise de peine par grâce présidentielle), il n’a jamais mandaté qui que ce soit pour négocier sa libération , cette dernière a toujours été une exigence du droit et une demande sociale permanente.

Sa libération qui cache une liberté éphémère et très imparfaite, est aussi un camouflet pour  notre justice et notre assemblée nationale.

Vivement que cet homme martyre retrouve son peuple, ses parents, amis, militants  et sympathisants.

L’avocat international

Maite Ciré Clédor Ly

Ads_post_leverdict
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.