ad_cdc_qatar2022

Madické Niang : « Il faut bannir le tourisme sexuel »

De passage dans la petite côte, plus précisément à Saly Portudal, zone par excellence du tourisme au Sénégal, Me Madické Niang a décliné, rapporte le quotidien L’Observateur, son ambition pour ce secteur névralgique de l’économie nationale.

D’emblée, le chantre du projet de société dénommé « Jamm Ak Xeweul » fera savoir : « C’est bien que des étrangers quittent leurs pays pour venir découvrir le Sénégal. Cependant, je ne vais jamais accepter le tourisme sexuel qu’il faut bannir »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.