Ad_newyear2023_amadouba

Lutte : Bécaye Mbaye réclame trois changements urgents

Le célèbre chroniqueur de lutte Bécaye Mbaye est satisfait de la marche de l’arène. «Chaque année, on annonce la mort de la lutte, mais la discipline continue son chemin. Les promoteurs organisent et les amateurs viennent au stade en grand nombre», fait-il remarquer dans les colonnes de Sunu Lamb de ce mardi.

Cependant, Bécaye Mbaye plaide pour une meilleure organisation des événements de l’arène. Dans ce sens, il fait trois propositions.

Premièrement : il suggère «de travailler pour que les galas se terminent tôt». «Par le passé, rembobine-t-il, les amateurs rentraient chez eux avant même la prière de timis (crépuscule). Mais, maintenant, c’est chose impossible.»

La deuxième proposition du chroniqueur de la 2sTV devrait permettre de résoudre cette équation des journées qui s’avancent dans la nuit. Il dit : «Certains pensent que le problème se situe dans le nombre de combats, mais je pense qu’on doit plutôt revoir les cérémonies de présentation des parrains, qui prennent beaucoup trop de temps.»

Troisièmement, Bécaye Mbaye demande au CNG de «bannir des stades ceux qui accompagnent les lutteurs en étant encagoulés». Il martèle : «Ces derniers entrent dans l’enceinte avec les visages masqués. Ce n’est pas normal. On ne pourra pas les identifier en cas de fautes. Pourtant, le règlement du CNG l’interdit. Pourquoi les gens laissent-ils faire ?»

SenegalInfo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.