ad_cdc_qatar2022

LOCALES A KAOLACK : Adjia Moussokoro transhume, faute d’être une « Nawlé » et embarrasse Médina Baye

C’est « leur » site encagoulé qui annonce (à quel prix fort ?) « la grande saignée du côté de la coalition And Nawlé/And Liguéey de Serigne Mboup », candidat à la mairie de Kaolack :
« Une seule hirondelle n’empêche pas la pluie » ; surtout que la « saignée » ne serait que le fait de Adjia Moussoukoro Mbaye, présidente du Réseau des femmes entrepreneurs leaders Sénégalo-gambiennes.

Son alibi : « l’appel des guides religieux de Médina Baye pour un soutien massif des listes de Benno Bokk Yakaar » !

D’où les questions de savoir si c’est la vocation de « guides religieux », de quelque bord que ce soit, de jouer aux sergents-recruteurs pour une chapelle politique quelconque. Pour sûr, le prétexte de la girouette Adjia Moussoukouro divise et heurte « Médina Baye », où le Président Serigne Mboup est apprécié et publique béni.

Ensuite le « Réseau » que préside la nouvelle transhumante (à quel prix d’or ?) a-t-il une vocation politique et va-t-il suivre la défaillante dans sa migration, qui ne dit pas son nom ? Pour sûr ce départ « bien prévisible » ne surprend pas du côté de la coalition du Président Serigne Mboup. Parce que, de la conviction d’un membre de la Cellule de communication de And Nawlé, « le destin d’une feuille morte est de se détacher du feuillage vivant ». Autrement dit « dans l’autre camp, faute d’argument et de programme, on tentera de corrompre avec les milliards soutirés habilement au contribuable Kaolackois, en particulier ». Comme quoi, « Bon débarras Adjia, puisque les âmes corruptibles et corrompus ne peuvent être les « nawlé » des valeureux fils et femmes du Saloum ». A bon entendeur !

AL Demba

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.