Doudou Ka accuse certaines personnes de vouloir détruire la République

Face à la montée des violences depuis le 1er juin dernier, les appels au calme se multiplient. Le coordonnateur de la Convergence des démocrates pour la sauvegarde de la Répu­blique (S24) a demandé à l’Etat de prendre ses responsabilités pour arrêter le pillage et les scènes de saccage. «Il y a des gens qui sont en train de détruire la République, détruire les va­leurs. Malgré cela, nous allons défendre les valeurs de la République», prévient Doudou Kâ.

Vu la situation, le ministre des Transports aériens espère que tous les «Républicains» feront face pour défendre la Nation. «Nous risquons de basculer vers des lendemains incertains. Le Sénégal est un Etat de Droit adossé à un système démocratique éprouvé et reconnu dans le monde entier. Mais le respect de l’ordre public et de la Justice n’est pas négociable et demeure une condition impérative de l’exercice des libertés», ajoute Doudou Kâ, qui a tenu sa conférence de presse hier.

Il ajoute : «Ce ne sont pas les images de la guérilla urbaine auxquelles une certaine opposition radicale et antidémocratique veut le réduire pour dégrader l’image de notre pays et de sa démocratie. Les différences politiques ne doivent pas être une excuse pour inciter à la haine. Nous devons travailler ensemble pour construire un Sénégal prospère et uni en respectant les différences d’opinions.»

Prévu le week-end dernier, le méga-meeting du S24 a été reporté. Pourquoi ? «Il y a des gens qui sont en train de détruire la République, détruire les valeurs. C’est pour cela que notre manifestation a été reportée au 10 juin prochain. Malgré cela, nous allons défendre les valeurs de la Répu­blique», prévient le coordonnateur de la plateforme S24, qui a mis en garde «les auteurs d’appels à la haine et à la violence, ainsi que les auteurs d’actes criminels ou de vandalisme qui n’ont pas leur place dans une démocratie», sans omettre de signaler qu’ils  «n’appellent pas à la vengeance, qui n’a pas non plus sa place dans une République qui tire sa force du Droit et non de la loi du talion».

Il est peiné par les images de pillage et de saccage qui ont fait le tour du monde. Pour lui, le pluralisme politique doit être une richesse. «Les différences politiques ne doivent pas être une excuse pour inciter à la haine. Ces actions ne sont pas représentatives des valeurs que nous défendons au sein du S24 concernant la défense et la préservation des idéaux de la République. Nous sommes déterminés à protéger la République et la démocratie coûte que coûte. Le Sénégal est un Etat de Droit qui respecte la Justice et l’ordre public. Nous n’accepterons jamais que ces principes soient niés ou remis en question. Le S24 va être vigilant face aux discours populistes qui cherchent à dynamiter l’Etat de Droit», prévient-il.

La rédaction de Sénégal Info

Ads_le-verdict_septembre-2023
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.