Dialogue politique : l’Etat n’a pas fait de reculade

« Le Gouvernement n’a pas fait marche arrière », a dit Aly Ngouille Ndiaye. Le ministre de l’Intérieur était, ce weekend, à Linguère.

« On a invité les acteurs politiques et la Société civile avec des termes de référence et on leur a dit, en revenant dans une semaine, faites-nous des amendements ou des propositions », a expliqué Aly Ngouille Ndiaye qui précise que l’Etat n’a pas fait marche arrière en acceptant une personnalité neutre pour diriger le dialogue national.

« La majorité a fait une proposition qui n’est pas très loin de celle de l’opposition qui consiste à mettre une personnalité indépendante qui est secondée par deux autres personnes qu’elle aura choisies (…) C’est un schéma parmi tant d’autres… Quand on aura compilé toutes les propositions, nous allons décider de quelque chose… », dira-t-il selon Senego.

Ads_post_leverdict
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.