Côte d’Ivoire : Des millions volés chez Bictogo

La filiale du Groupe SNEDAI de l’homme d’affaires et président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Adama Bictogo, vient de déposer une plainte formelle contre X auprès du Procureur de la République, soulevant des accusations graves de détournement de fonds et de falsification d’écritures commerciales.

Les premières informations révèlent une série de malversations financières qui ont ébranlé MEDAFRIQUE, une entreprise opérant sous l’égide du Groupe SNEDAI, d’Adama Bictogo.

Malversations financières

Au cours de la semaine, les forces de police économique ivoiriennes ont investi les locaux de l’entreprise pour scruter minutieusement les documents comptables et financiers, suite à la découverte, au sein du groupe dirigé par Adama Bictogo, d’un vaste réseau de falsification comptable à l’origine de plusieurs cas de détournement de fonds. Financial AfriK, révèle que ce sont plusieurs milliards de FCFA ont ainsi été détournés.

Selon un communiqué transmis à Linfodrome, les enquêtes sont en cours en collaboration avec les autorités compétentes afin de déterminer les responsabilités et d’identifier les auteurs de ces actes répréhensibles. Parallèlement, des mesures de sécurité et de contrôle interne plus rigoureuses sont en train d’être mises en place pour prévenir de futurs incidents. Le Groupe SNEDAI de Bictogo tient également à assurer ses parties prenantes que cette situation n’affecte en aucune manière la continuité de ses activités. Les opérations se poursuivent sans interruption, garantissant ainsi la stabilité et la performance des services fournis.

De plus, il tient à préciser que cette situation n’a aucun impact sur le déroulement de ses activités, comme cela a été le cas depuis le 12 septembre 2023

L’entreprise de M. Bictogo insiste sur le fait que ces actes délictueux ne reflètent en aucun cas ses valeurs, et il réaffirme son engagement en faveur de l’intégrité et de la transparence, visant ainsi à maintenir la confiance et à préserver la réputation de son organisation.

Des mesures conservatoires prises

De plus, il tient à préciser que cette situation n’a aucun impact sur le déroulement de ses activités, comme cela a été le cas depuis le 12 septembre 2023, date à laquelle des mesures conservatoires ont été prises en attendant les résultats des enquêtes en cours.

En tant qu’entreprise responsable, le Groupe SNEDAI exprime sa détermination à tirer les enseignements de cette situation et à prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter toute répétition d’événements similaires.

Cette affaire suscite une grande attention et souligne l’importance cruciale du respect des normes éthiques et de la lutte contre la corruption au sein des entreprises, même les plus respectées. Les prochaines étapes de l’enquête et les actions entreprises par MEDAFRIQUE et le Groupe SNEDAI seront scrutées de près par les acteurs de l’industrie ainsi que par les autorités compétentes.

Source Linfodrome

La rédaction de Sénégal Info

Ads_post_leverdict
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.