Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 27 avril 2022

Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL a présidé le Conseil des Ministres, ce mercredi 27 avril 2022, au Palais de la République.

A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat a présenté les condoléances de la Nation à la famille et aux proches de Thierno Birahim NDAO, arraché à notre affection.

Thierno Birahim NDAO, fût un Administrateur civil hors pair et un grand serviteur de l’Etat ; Membre du Conseil de l’Ordre national du Lion, ancien Gouverneur de région et ancien Maire de Kaffrine, son engagement et son dévouement à la République, l’érigent en référence pour les générations actuelles et futures.

Abordant la question relative au renforcement de la sécurité routière et la nouvelle doctrine d’amélioration de la circulation sur les axes routiers et autoroutiers, le Président de la République présente, également, ses condoléances aux familles des victimes d’accidents de la route, qui ont fait huit (08) morts, la semaine dernière, dans la région de Fatick (dans la commune de Tattaguine), tout en souhaitant un prompt rétablissement aux blessés.

Le Chef de l’Etat demande, à ce sujet, au Ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, d’accélérer l’application du nouveau code de la route et d’accentuer le déploiement des activités de l’Agence nationale de Sécurité routière (ANASER), pour renforcer la prévention par une sensibilisation efficace des usagers.

Le Chef de l’Etat souligne, dans le même esprit, la nécessité d’améliorer la signalisation des tronçons routiers, l’aménagement des ralentisseurs, d’aires de stationnement et de repos (avec toutes les commodités requises) sur des points officiels indiqués.

Le Président de la République invite, en outre, le Ministre chargé des routes, à actualiser le classement des routes (nationales, départementales, communales), compte tenu de leur fréquentation et du développement des établissements humains dans plusieurs localités.

Le Chef de l’Etat accorde, par ailleurs, une attention particulière à l’éclairage et à la sécurisation de la Voie de Dégagement Nord (VDN3) et rappelle (aux Ministres en charge des Finances, de la Coopération et des Infrastructures), l’urgence d’engager la poursuite rapide des travaux de la route des Niayes.

Le Président de la République signale, également, l’urgence de réviser avant fin juin 2022, le cadre de gouvernance de la circulation des véhicules, des bus de transport et des gros porteurs (camions) dans la capitale et le long des axes routiers et autoroutiers.

Le Président de la République invite, enfin, le Ministre en charge des Transports terrestres, à consolider la dynamique de concertation avec les professionnels des transports routiers, afin d’améliorer la mobilité urbaine et interurbaine et d’asseoir une économie des transports moderne.

Poursuivant sa communication, le Chef de l’Etat a abordé la nécessaire stabilité sociale durable dans le secteur de la santé et réitère son attachement à l’amélioration continue : (i) de la qualité des offres de soins et des prestations dans les structures sanitaires ; (ii) des conditions de travail des agents de la santé, toutes catégories confondues.

Le Président de la République demande, dès lors, au Gouvernement, d’impliquer davantage les Ordres professionnels (médecins, pharmaciens, sages-femmes, etc.) dans l’administration et la régulation des activités du secteur de la santé.

Le Chef de l’Etat invite, enfin, le Gouvernement à, d’une part, poursuivre le dialogue social avec les syndicats de santé et les organisations professionnelles et, d’autre part, prendre les dispositions appropriées pour assurer la continuité et la qualité du service dans les structures sanitaires du pays.

Sur la célébration de la fête du travail et sur la résilience des travailleurs, le Président de la République saisit l’occasion de ce Conseil, pour adresser ses félicitations et encouragements aux travailleurs, qui ne ménagent aucun effort, malgré la crise sanitaire et les chocs exogènes notés ces dernières années, pour renforcer la résilience économique et sociale du Sénégal.

Le Chef de l’Etat réaffirme son attachement à l’ancrage du dialogue social dans tous les secteurs et à la consolidation de la protection sociale à travers les dispositifs de solidarité en vigueur (couverture sanitaire universelle, bourses de sécurité familiale, carte d’égalité des chances, etc.).

Le Président de la République demande, à ce titre, au Ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions et au Haut Conseil du Dialogue social, d’intensifier, dans l’esprit du tripartisme (Gouvernement, Employeurs, Travailleurs), l’exécution du plan national de renforcement du dialogue social et d’assurer la mise en œuvre des conventions collectives et de la politique de santé et sécurité au travail.

Le Chef de l’Etat réitère la priorité qu’il accorde à la modernisation du système national de retraite avec : (i) la promotion de la retraite complémentaire, (ii) les efforts soutenus et continus de l’Etat pour généraliser la revalorisation notable des pensions et assurer les prestations sociales destinées aux retraités.

Le Président de la République invite, le Ministre en charge du Travail, à finaliser, dans le consensus, le projet de code unique de la sécurité sociale, texte fondateur qui permettra d’effectuer un saut qualitatif dans la gouvernance des relations de travail au Sénégal.

Le Chef de l’Etat informe, enfin, le Conseil qu’il recevra les centrales syndicales, le mardi 03 mai 2022, dans le cadre de la journée internationale du travail.

Abordant la question liée à la consolidation de l’inclusion sociale avec le lancement du programme spécial Cash Transfert, le Président de la République rappelle la priorité qu’il accorde à l’inclusion sociale dans la mise en œuvre des politiques publiques.

Le Chef de l’Etat salue, en particulier, le succès du programme national de bourses de sécurité familiale, qui a permis à plusieurs familles vulnérables de bénéficier du soutien financier régulier de l’Etat.

Le Président de la République magnifie la mise en place, pour la première fois au Sénégal, du Registre national Unique (RNU), instrument de pilotage qui vient consolider l’exhaustivité, la crédibilité et la transparence du système de solidarité nationale, notamment l’allocation des bourses de sécurité familiale.

Le Chef de l’Etat félicite, le Ministre des Finances et du Budget, le Ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale et la Délégation générale à la Protection sociale et à la Solidarité nationale, pour le travail accompli vers les cibles.

Le Président de la République rappelle que les (542.956) ménages actuellement répertoriés dans le RNU vont recevoir de la part de l’Etat, un Cash Transfert exceptionnel d’un montant global de 43 milliards de francs CFA, à l’occasion d’une cérémonie de lancement de cette opération de solidarité nationale inédite, qu’il présidera, le 10 mai 2022, en présence des représentants des forces vives de la Nation.

Sur le climat social, la gestion et le suivi des affaires intérieures, le Chef de l’Etat a insisté sur le point suivant :

 la préparation de la fête de Korité : sur ce point le Président de la République après avoir adressé à la Oummah islamique et à la communauté musulmane du Sénégal, ses chaleureuses félicitations et ses meilleurs vœux, demande au Ministre de l’Intérieur de prendre les mesures idoines pour assurer le bon déroulement des célébrations au niveau des mosquées et lieux de culte concernés.

Le Chef de l’Etat invite, au demeurant, le Ministre du Commerce, en rapport avec les acteurs économiques, à veiller, par une sensibilisation de proximité des commerçants, à l’approvisionnement normal des marchés en produits et denrées essentiels, accessibles aux populations.

Le Président de la République a, par ailleurs, décidé, au regard du contexte géopolitique, de la mise en place d’un Comité interministériel de veille sur les impacts économiques et stratégiques de la crise internationale actuelle.

Le Président de la République a clos sa communication sur son agenda diplomatique et sur le suivi de la coopération et des partenariats.

AU TITRE DES COMMUNICATIONS

– Le Ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République a fait le point sur le suivi des directives et instructions présidentielles ;

– Le Ministre des Finances et du Budget a fait une communication sur l’exécution budgétaire 2022 et les Assemblées annuelles du FMI et de la Banque Mondiale tenues à Washington du 19 au 23 avril 2022 ;

–  Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait une communication sur la situation internationale ;

– Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération a fait une communication sur la situation des zones économiques spéciales ;

– Le Ministre de la Santé et de l’Action sociale a fait une communication sur les résultats de l’évaluation des besoins des populations dans les neuf (09) villages de reclassement social ;

–  Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a fait une communication sur les prévisions pour la saison des pluies 2022 et sur la campagne de commercialisation de l’arachide ;

–  Le Ministre du Commerce et des Petites et Moyennes Entreprises (PME) a fait une communication sur : – la mise en service du Marché d’Intérêt national (MIN), – la Gare des Gros Porteurs (GGP), – la modernisation des marchés par le PROMOGEM et les mesures préconisées par le comité de veille pour l’approvisionnement correct du marché intérieur.

AU TITRE DES TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

Le Conseil a examiné et adopté :

– Le projet de loi abrogeant la loi n° 76 – 03 du 25 mars 1976 relative au traitement de la Lèpre et au reclassement social des lépreux guéris ou mutilés ;

– Le projet de décret portant rattachement de l’Ecole nationale de Développement Sanitaire et sociale (ENDSS) à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

AU TITRE DES MESURES INDIVIDUELLES

Le Président de la République a pris les décisions suivantes :

•  Monsieur Nicolas Auguste NIOUKY, Conseiller des Affaires étrangères principal, précédemment Ministre-Conseiller à l’Ambassade du Sénégal à Bruxelles, est nommé Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de son Excellence Monsieur Muhammadu Buhari, Président de la République Fédérale du Nigéria, avec résidence à Abuja, en remplacement de Monsieur Babacar Matar NDIAYE, appelé à d’autres fonctions.

• Monsieur Ousmane DIOP, Conseiller des Affaires étrangères, Ministre-Conseiller, Directeur Europe, Amérique et Océanie au Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, est élevé au rang d’Ambassadeur.

• Monsieur Habibou TALL, Titulaire d’une Maitrise en Droit public des sciences politiques en arabe, précédemment deuxième Conseiller de l’Ambassade du Sénégal en Mauritanie, est nommé Consul général de la République du Sénégal à Lusaka, République de Zambie, en remplacement de Monsieur Boubou SENGHOTTE, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.

• Monsieur Abdoul Aziz DIOUF est nommé, à compter du 1er octobre 2021, Professeur titulaire à la Faculté des Sciences juridiques et politiques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Spécialité Droit privé).

• Monsieur Dieunedort NZOUABETH est nommé, à compter du 1er octobre 2021, Professeur titulaire à la Faculté des Sciences juridiques et politiques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Spécialité Droit privé).

• Monsieur Babou DIENE, Enseignant Chercheur à l’UFR des Lettres et Sciences Humaines de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis est nommé Professeur titulaire de classe normale, pour compter du 1er octobre 2021.

• Monsieur Magatte NDIAYE, Enseignant Chercheur à l’UFR des Lettres et Sciences Humaines de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis est nommé professeur titulaire de classe normale, pour compter du 1er octobre 2021.

• Monsieur Mohamed BENMAAOUIA, matricule de solde n°609 064/P, Enseignant Chercheur à l’UFR des Sciences Appliquées et de Technologie de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis est nommé Professeur titulaire de classe normale, pour compter du 1er octobre 2021.

• Monsieur Abdoulaye Baila NDIAYE, matricule de solde n°103 104/A, est nommé dans les fonctions de Directeur de recherche titulaire de Biologie-Entomologie à l’Institut fondamental d’Afrique noire de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, à compter du 1er octobre 2021.

Fait à Dakar, le 27 avril 2022

Le Ministre des Collectivités Territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires, Porte-Parole du Gouvernement

Oumar GUEYE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.