ad_cdc_qatar2022

Suspension Sen Tv : le Synpics invite le CNRA à mettre sur un même pied tous les acteurs soumis à son autorité

Le SYNPICS dans une note rendue publique, dit avoir appris la coupure des signaux de la radio Zik Fm et de la Chaîne Sen Tv sur injonction du régulateur de l’audiovisuel ce 31 mars 2022. Cette décision, rappelle le document, fait suite à deux actes préalables posés par le CNRA et que lui impose la loi en vigueur au Sénégal. Il s’agit de la mise en demeure servie au groupe D média, le 15 mars 2022 et de la décision d’interdiction d’animation des revues de presse et de titre par Mr Aïdara, Maire de Guédiawaye, le 29 mars 2022.
Le SYNPICS au vu des faits, invite le régulateur au respect strict de la LOI, en mettant sur un même pied tous les acteurs soumis à son autorité et en motivant toutes les décisions qu’il est appelé à prendre dans ce sens. Le respect de la réglementation dont il a la charge s’applique à tous les acteurs des médias, sans distinction aucune, qu’il s’agisse d’un média public ou privé.
Aux Éditeurs, Opérateurs et diffuseurs, chargés d’une mission de service public de l’Information, il a demandé de se conformer aux décisions du CNRA, où le cas échéant de les contester devant les juridictions compétentes. Enfin le syndicat de la presse a demandé aux journalistes et techniciens des médias, de se conformer aux règles établies par le Code de la Presse et aux règles éthiques et déontologiques qui s’imposent à tout détenteur d’une carte nationale de presse.
Il a enfin demandé à l’État du Sénégal, de faire évoluer et élargir les bases de la régulation du secteur de la presse, en l’adaptant aux réalités technologiques actuelles, intégrant aussi bien le Numérique que le Digital.
Le SYNPICS enfin, dit suivre l’évolution de cette affaire et espère vivement que les intérêts des travailleurs seront sauvegardés par leur employeur.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.