ad_cdc_qatar2022

RENCONTRE AVEC LES DIFFERENTS SECTEURS D’ACTIVITES


Serigne Mboup entame les travaux
Le Maire de Kaolack Serigne Mboup n’a pas attendu longtemps pour démarrer les travaux avec les différents acteurs de la Ville de Kaolack. Dans la semaine, il a installé les commissions, reçu les délégués de quartier, avant de recevoir les travailleurs de la municipalité, les commerçants, les artisans et les transporteurs. Le Maire Serigne Mboup propose un cadre de travail idoine.
Serigne Mboup n’a pas de temps à perdre. A peine installé, le Maire de la ville de Kaolack a entamé, depuis des séries de discussions avec les différents acteurs de la ville de Kaolack. Après l’installation des commissions le jeudi, il a rencontré, tout à tour, les travailleurs de la municipalité, la presse locale, les commerçants, les artisans. Samedi, le Maire de la ville de Kaolack, Serigne Mboup a reçu les différents délégués de marchés et associations. Ce, pour avoir un cadre de travail, dont la concertation va valoir. Le secrétaire chargé de l’information Lamine Dia veut une réorganisation avec la désignation d’un délégué principal. Aissata Bâ a souligné le désordre aux alentours du marché, alors que des commerçants qui sont à l’intérieur paient des taxes. Elle souhaite que cette anarchie soit résolue. Le Maire Serigne Mboup propose que les commerçants se regroupent pour élaborer un plan de travail. Ce qui consiste à travailler en synergie. ‘’Chacun a son rôle à jouer dans cette démarche. Avant de commencer les travaux, il faut que ceux qui souhaitent que les commerçants ne viennent plus s’installer aux alentours, prennent leurs responsabilités et s’affichent pour que nous puissions prendre des décisions idoines’’, dit-le Maire.
‘’ La presse apprécie l’acte posé par le Maire’’
Après les commerçants, le Maire Serigne Mboup a reçu les transporteurs. Des manquements du secteur ont été listés à savoir le paiement cher des cantines, la réfection des garages. Maguette Bâ promeut le regroupement communal entre les transporteurs et la commission du garage de Dakar, l’encombrement sur les voies publiques, le renouvellement parc automobile, l’établissement d’aires de repos, des voies de déviation et les frets. Le représentant des jakartamen El hadji Ndiaye rappelle au Maire les promesses faites lors de la campagne. Il s’agit de la réforme des garages, le paiement des abonnements fixés à 7 500 FCFA soit ramené à 5000 FCFA et autres taxes. Il souligne qu’il y a deux problèmes principaux que sont la gestion des garages et des voies, celui de renouvellement des parcs. ‘’ Il faut des coopératives, se formaliser. Il faut avoir des réflexions, nous aurons sur quoi nous appuyer pour améliorer le cadre de travail. La réfection des garages sera facile, il y aura une transparence’’, a recommandé le Maire. Il soutient que la Mairie va travailler pour avoir des arrêts normalisés, avec des toilettes bien équipées, un espace bien aménagé, disposer des mutuels de santé. Il reconnait que tout ceci, ne peut se faire dans l’union.  Le Maire a indiqué comme avec les autres secteurs, de choisir des représentants dont les délégués sont au nombre de 32, afin d’arriver à une gestion des garages productive. Vendredi, il a rencontré la presse locale, pour une meilleure collaboration. Le président de la zone centre Ousmane Sarr a magnifié cette initiative, qui selon lui est une première dans l’histoire. Aucun nouveau Maire élu, dit-il, n’a jamais rencontré la presse locale. Comme ainé Ibrahima Gaye a abondé dans le même sens. De 2004, à 2008, il révèle qu’il a été conseillé, mais aucun Maire n’a eu une telle idée. Il n’empêche de souligner de soutien dans le volet formation et formalisation des entreprises de presse.
DEUXIEME TEXTE
CONCERTATION AVEC LE MAIRE SERIGNE MBOUP
Lors de la réunion avec les délégués de quartier, il a procédé à l’installation des maisons de quartier ont été installées. Elle consiste à faciliter l’accès de documents à la population de Kaolack. Ils vont devoir sensibiliser les populations sur les enjeux de la démarche. Mettre en place des structures de concertation et de gestion dénommées comité de développement. Mercredi dernier, le Maire a rencontré les travailleurs de la municipalité, avec tous les secteurs représentés. La plupart des intervenants ont dénoncé les non-affectations, sachant qu’ils perçoivent leurs salaires. Certains employés comme ceux de la police municipale ont avancé les problèmes liés à un manque d’équipements, d’autres ont soulevé la question de rémunération, des heures supplémentaires. Le Maire de Kaolack Serigne Mboup qui a prêté une oreille attentive aux travailleurs de la municipalité s’engage à travailler de manière franche et mettre de côté le clientélisme politique. ‘’ Nous ne sommes pas dans ça, car les Kaolackois ont confiance en nous en votant à 64% lors des élections locales. Donc, nous n’avons pas droit à l’erreur’’, dit-il. Le Maire annonce que déjà une équipe est mise en place pour pointer et aussi pour savoir chacun dans quel domaine il évolue et ensuite faire une évaluation, non pas pour exclure des gens, mais avoir exactement la compétence de tout un chacun. Et que ce dernier sache la tâche qui leur est assigné. ‘’J’ai constaté qu’il y a des gens qui ne sont pas affectés, qui sont chez eux et reçoivent leurs salaires. Je confie ce travail au Directeur des ressources humaines pour avoir des propositions concrètes’’, dit-il.
‘’ Le Maire rassure pour une transparence dans la gestion’’
Le samedi, Serigne Mboup a reçu les opérateurs économiques, afin d’échanger avec eux sur ce qu’il compte faire dans les projets de la ville de Kaolack. Il met en avant l’expertise locale. C’est dans ce but, qu’il prévoit les impliquer dans les projets de ville de Kaolack. Ainsi, il a sollicité leur accompagnement dans la mise en œuvre des programmes de la ville de Kaolack.  » Chacun par rapport à son domaine va y participer. Si toutefois, il identifie un projet, il pourra le proposer.  » Sur tous les projets, il faudra respecter les codes des marchés. Avant d’aller chercher d’autres expertises, je souhaite privilégier, celle locale pour redynamiser les différents secteurs », dit-il. Les opérateurs ont adhéré et salué l’initiative, sur le fait que le Maire les a reçus. Dans l’après-midi, il a été chez l’Imam Ahmed Déme Kane, sur invitation de ce dernier, a Kasaville. Le Maire a eu l’honneur de remettre le prix Sargal au directeur des ressources humaines du ministre de la Santé et de l’Action Sociale Bassirou Soumaré et du Dage M. Gueye. Ce grâce aux actions menées par le ministre Abdoulaye Diouf Sarr, durant la Covid-19. Cette cérémonie religieuse, est sur initiative de l’Imam Ahmed Déme, afin d’encourager les personnalités dans les actions sociales.

la rédaction senegalinfo.Sn

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.