Recettes issues des hydrocarbures: « Elles ne serviront pas à augmenter les salaires » (Macky Sall)

Les travailleurs qui rêvaient de voir leur salaire doubler avec les recettes qui seront tirées de l’exploitation des gisements d’hydrocarbures peuvent d’ores et déjà déchanter. Le président de la République a été formel sur la répartition de ces retombées du pétrole et du gaz. Pilotant le conseil présidentiel relatif au projet de loi devant répartir la manne estimée à près de 700 milliards de francs CFA de recettes directes par an, Macky Sall prévient les syndicalistes qui seraient tentés de revendiquer des augmentations de salaire sur cette base.
« Elles ne serviront pas à augmenter les salaires », tranche, net, le président Sall. Les recettes issues de l’exploitation des hydrocarbures serviront à « des dépenses d’investissement au bénéfice exclusif des populations, générations actuelles comme générations futures. Dans un premier temps, ces investissements devront servir au renforcement et la valorisation de notre capital humain, à la transformation structurelle de notre économie et enfin le renforcement de la sécurité, de la stabilité et de la gouvernance », renseigne le ministre des Finances et du budget. 
 
Elles seront réparties comme suit: « un maximum de 90% destiné au budget annuel, un minimum de 10% destiné au fonds intergénérationnel. Et une part destinée au fonds de stabilisation, à définir ». 
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.