Pénurie d’eau à Touba : Le DG de l’Ofor révèle la raison

Une pénurie d’eau touche plusieurs quartiers de Touba. Le liquide vital est devenu rare dans la capitale du mouridisme. Ce qui a fini de mettre les populations dans tous leurs états, alors que les autorités compétentes sont aux abonnés absents.
 
Interpellé sur ce manque criant d’eau, le directeur général de l’Office des forages ruraux (OFOR)  a expliqué la raison avant d’assurer que l’État a déjà commandé les pommes.
 
 
« C’est une situation qu’on surveille étroitement et c’est très sensible. Trois forages sont tombés en panne. Les pompes commandées ne sont pas encore livrées. Mais on est en train de trouver une solution très rapide », déclare Hamade Ndiaye.
 
Le DG de l’Ofor invite Mahou Rahmati (la  structure locale chargée à la gestion de l’eau potable à Touba) à contribuer au dépannage des pompes. « Mahou Rahmati devait faire des efforts pour repérer au moins une pompe tombée en panne. La gestion de l’eau potable à Touba est partagée entre l’OFOR et Mahou Rahmati. Nous allons organiser une rencontre avec le maire de Touba sur la pénurie d’eau potable », explique-t-il.
 
Par ailleurs, dans le cadre des préparatifs du grand Magal de Daroul Mouhty, M. Ndiaye était dans la deuxième capitale du mouridisme pour s’enquérir de l’état d’exécution des travaux. Il se dit très rassuré au terme de la visite. « La réhabilitation des forages a été faite et les fuites dans le réseau hydraulique ont été réparées. Un cinquième forage a été mis en  service en 2024 pour augmenter le volume d’eau potable à Daroul Mouhty. Pour renforcer le dispositif, 10 camions-citernes seront déployés dans la cité religieuse », rassure Hamade Ndiaye.
Ads_post_leverdict
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.