ad_cdc_qatar2022

Ouverture de la campagne à Kaolack : le candidat Serigne Mboup innove et séduit par son programme

Si les autres candidats au fauteuil de Maire de Kaolack ont entamé la campagne électorale par des « meetings », le Président Serigne Mboup a lui marqué les esprits en présentant et explicitant son programme dans l’enceinte du Cœur de Ville, plein comme un œuf.

La progression de son long cortège, qui s’est ébranlé de leur permanence de Touba Ndorong, a été ralentie par la ruée des populations massées le long de la voie menant au lieu de rassemblement des militants et sympathisants.

La foule bigarrée qui tenait à le saluer était composée de jeunes artisans, de chefs de famille et de femmes et de personnes du 3ème âge. Leur spontané slogan lui alloue la victoire avant l’heure : « Serigne, Maire bi yow la ».

Au Cœur de Ville le candidat de la coalition And Nawlé a séduit en se prêtant aux questions de chevronnés journalistes, comme Cheikh Yérim Seck.

Monsieur Mboup, à l’aise, a expliqué son programme articulé autour des « 3 S » : « Settal » (Assainir), « Sukhali » (Développer) et « Sàmm » (Entretenir).

L’événement, retransmis en direct par TVS et la Plateforme virtuelle Adk, a été introduit par un court documentaire dans lequel les témoignages touchants sur le Président Serigne Mboup des khalifes généraux que sont ceux de Médina Baye, Tivaouane et Touba.

Monsieur Mboup, dont le parcours professionnel traduit l’expertise, a gagné à l’applaudimètre quand il a soutenu qu’élu Maire, Kaolack « sera débarrassé de l’insalubrité dans un délai de 6 mois ».

Rappelons que le programme « 3 S »consiste fondamentalement à « Faire de Kaolack, à l’horizon 2025, la ville la mieux gérée du Sénégal, une ville émergente et dotée d’une bonne qualité de vie ».

Son programme, soutenu par le slogan « Kaolack, une histoire à raconter, une fierté à exposer », résulte de « constats » partagés. Il est articulé autour de 7 grands axes et de bien « grands projets urbains ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.