ad_cdc_qatar2022

Nomination : Macky Sall tient son Premier ministre type, le nom circule

La nomination du futur premier ministre (PM) du Sénégal est très attendue. Mais le président Macky Sall à l’art de mettre tout un pays dans le suspense. Depuis le sacre des Lions qui a suivi son élection à la présidence de l’union Africaine, le Sénégalais attendent que le président nomme son futur chef du gouvernement. Mais le président joue les prolongations en faisant languir les observateurs et analystes politiques. Mais le président a ignoré les coulisses bruyantes du Palais qui livre ses secrets sur la place publique…un nom circule déjà.

Le président avait annoncé la nomination d’un premier ministre (PM) en mode « Fast-Track » après avoir promulgué le 20 décembre, la loi de révision constitutionnelle n°38/2021 adopté par l’Assemblée nationale. Et cette nomination devait intervenir au lendemain des locales. Mais après les élections, le président de la république hésite encore à nommer son premier ministre (PM). Une erreur de casting aurait changé tous ses plans et même le profil du futur premier ministre (PM).

Avant les élections, tous les observateurs avaient unanimement avancé trois noms : l’ancien Premier ministre Mahammed Dionne, l’ancien ministre des Finances, Amadou Ba et l’actuel ministre de l’économie Amadou Hott. Ensuite après les élections, deux noms sortaient du lot : l’ancien ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye et l’ancien ministre Amadou Ba. Et les hésitations de Macky ont été attribués à son mauvais casting sur la personne d’Amadou Hott qui a perdu les Locales à Yeumbeul Sud. Et Macky avait déjà tout tracé avec Amadou Hott à la primature. Mais son échec aux locales a gâché tous les plans du président qui sort de son sac un joker…

En mettant de côté le ministre Amadou Hott, Macky Sall, comme aux échecs, sort un autre pion. Et ce joker est apparu lors du sacre des lions. Dans la tribune installée devant le Palais, un personnage fait son apparition au premier rang des personnalité. Une personne connue sous Wade. Et cette personne se retrouve subitement catapultée aux rangs des premières personnalités installées derrière Macky. Cette personne n’est ni ministre, ni député encore moins un PCA ou un DG de la république. Et c’est cette présence qui a attiré la curiosité de l’analyste politique de xibaaru.

Macky Sall reste dans sa logique du troisième mandat. Il ne veut pas mettre un de ces « dauphins naturels » à la primature. l’ancien Pm, Mimi Touré, les miinistres Aly Ngouille Ndiaye et Amadou Ba risquent de réduire ses chances d’avoir un troisième mandat. Il cherche un technocrate qui pourrait lui permettre d’avoir un bilan satisfaisant en 2024. Et le président a trouvé dans un entourage lointain (celle de Wade), la personne idéale pour occuper la station primatoriale. Et le secret de la rencontre avec le futur PM a été bien gardé. Mais c’était sans compter l’indiscrétion des coulisses du palais.

Macky Sall connait son premier ministre (PM). Et il s’attèle déjà à la formation de son large gouvernement. Le président veut faire un gouvernement gigantesque qui réunira les anciens ministres limogés en 2019 et 2020. Les balèzes de l’APR reviendront aux Affaires. « Les Aly Ngouille Ndiaye, Amadou Ba, Oumar Youm seront dans le gouvernement » chuchote-t-on dans la presse. Les anciens premiers ministres Mimi Touré et Mahammed Boun Abdallah Dionne seront aussi dans l’entourage du président. L’objectif de Macky est de remporter les législatives. Donc il va réunir autour de lui, les gagnants et les perdants de son camp.

La seule nouveauté est la nomination de ce technocrate qui fut une des pièces maitresses des réalisations de Wade. Cette personnalité imposante, sexagénaire, est réputée pour être un grand bosseur et un artisan de la bonne gouvernance. Un indice sur cette personne : Sous Wade, cette personnalité avait claqué la porte pour avoir dénoncé les lenteurs du ministère du Budget et dénoncé les dessous de table.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.