Ad_newyear2023_amadouba

MACKY SALL : «Je n’emprisonne pas, je ne libère pas, mais…»

Le président de la République du Sénégal, Son Excellence Macky SALL, s’est réuni avec la communauté des Daaras, ce lundi 28 novembre 2022. Il lui a été posé la question des maîtres coraniques et des autres responsables de mosquées qui ont maille à partir avec la Justice. Question sur laquelle le chef de l’Etat s’est largement exprimé avec quelques précisions. «Au Sénégal, quand quelqu’un est emprisonné, on dit que c’est le Président qui l’a emprisonné. Quand vous êtes accusé aussi, on dit que c’est le président qui l’a accusé. Le Président n’emprisonne pas, il ne libère pas. Ce qu’il peut faire, c’est de gracier au terme du processus judiciaire», a laissé entendre le chef de l’Etat. «Je ne citerai pas de cas. Mais, quand vous êtes emprisonné, c’est qu’il y a quelque chose. Si vous vous limitez à enseigner, vous ne risquez pas d’être accusés de quoi que ce soit. J’ai la situation, région par région. J’ai entendu vos doléances. S’il s’agit de dossiers administratifs qui ne sont pas graves, on peut voir comment faire pour faciliter les choses», a encore affirmé Macky SALL.

La rédaction Senegalinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.