ad_cdc_qatar2022

ENTRETIEN AVEC L’OBSERVATEUR

Serigne Mboup à cœur ouvert

Le Maire de Kaolack, Serigne Mboup a accordé un entretien au journal L’Observateur. Il est revenu sur la bataille pour les locales du 23 janvier 2022, la tâche et les responsabilités qui l’attendent, ses échanges avec le président de la République et les ambitions de sa coalition  » And/Nawle And/Liguey  » pour les législatives de juillet 2022.

Dans les colonnes du journal L’observateur, le maire de Kaolack Serigne Mboup a indiqué que son élection à la tête de la Mairie n’est pas une surprise. Tout au contraire c’est un honneur pour lui, car depuis 2019, lui et son équipe ont été sur le terrain pour recueillir les attentes des populations. C’est sur cette base que son équipe a élaboré le programme qui a été présenté à la population. Il signale qu’il n’a jamais douté de sa victoire. D’abord, son plan a été de faire une analyse de la situation à Kaolack. C’est sur cette base qu’il a su que les Kaolackois attendaient plus que ce que les politiciens leur proposaient. Selon lui, Kaolack manque d’hommes politiques engagés. Il a fait part qu’il était devant des gens qui avaient toutes les forces du pouvoir de leur côté, qui n’ont rien réalisé à Kaolack. Il a noté ainsi qu’il n’a pas utilisé sa fortune pour acheter la conscience des électeurs, par contre il l’a utilisé pour investir dans des projets.

Ses priorités sont de faire de Kaolack, une ville prospère avec une bonne qualité de vie. Une vision basée sur un triptyque : assainissement, développement et la protection.  »La ville doit être assainie. Dans un premier temps, nous allons insister sur l’enlèvement des déchets en collaboration avec l’Unité de coordination de la gestion des déchets solides (UCG)’’, dit le Maire de Kaolack. A son avis, certes l’État a beaucoup travaillé là-dessus, mais il reste encore quelques efforts à fournir. Il trouve que la ville a besoin de routes praticables, aussi la création d’emplois à travers des projets précisés. Il souligne qu’avec le budget de la Mairie estimé à 4 milliards FCFA, il peut dire qu’il a les moyens. Et c’est à condition que les services fonctionnent correctement.Sinon, la municipalité pourrait retomber à 2 ou 3 milliards FCFA. Et les moyens doivent être recherchés du côté de l’État d’abord.  » Il y a les compétences qui sont transférées sans que les moyens suivent », avance le Maire Serigne Mboup.

 » Pape Demba Biteye n’est pas du tout élégant »

Il annonce qu’il a effectué une visite au Trésor, rencontré le gouverneur, le préfet, deux jours après son installation. Sur ce, il s’est rendu compte que la mairie n’a pas fonds de caisse. Pour effectuer la plus petite opération, elle doit lancer un marché. Il a fait part qui ne compte pas procéder à un audit financier.  »Tout ce que j’ai demandé c’est l’audit du personnel. Cela me permettra de savoir qui fait quoi. Si les gens, là où ils sont, n’ont pas des tâches à exécuter, il faudra les orienter ailleurs », dit-il. Toujours dans son entretien, le nouveau Maire de Kaolack Serigne Mboup a abordé les questions d’actualités comme le dépôt du recours de la Coalition Benno Bokk Yaakaar. Il déclare qu’ils été déçu par Pape Demba Biteye qu’il respectait beaucoup.  » Je ne le trouve pas du tout élégant. Je ne suis pas contre un recours. Mais il ne faut pas introduire un recours sur la base des mensonges. Personne n’a le jour des élections, fait allusion à la présence de chiens. Ni les médias, ni des représentants dans ce centre et ces bureaux visés », précise-t-il.

Par ailleurs, il a précisé qu’il n’est pas un pion du chef de l’Etat Macky Sall, mais un partenaire. Ainsi, par rapport au débat sur la criminalisation de l’homosexualité, il a soutenu que le Sénégal doit revoir ses textes, citer nommément l’homosexualité, dire qu’elle est pénalisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.