Agression d’un proche de Serigne Mboup : Les aveux explosifs accablant les 3 fils de ce marabout

De nouvelles révélations sur l’agression du proche du candidat à la mairie de Kaolack viennent d’être faites. Cette fois-ci c’est l’un des mis en cause qui fait des révélations explosives.

L’agression commise sur Cheikh Amath Cissé avait indigné presque tout le monde. L’affaire de ce proche de Serigne Mboup malmené et puis brutalisé par des individus continue de révéler ses secrets.

En effet, il a été victime d’une agression devant le domicile de l’Imam de Médina Baye, selon Seneweb. Ainsi, 4 individus l’avaient infligé une sévère correction, mardi dernier. Également, ce proche du candidat à la mairie de Kaolack a été acheminé de force à bord d’un véhicule, dans la concession de Cheikh Ibrahima Niass.

Avant de passer un sale quart d’heure. Cheikh Cissé a été séquestré puis torturé à coups de bâton pour lui contraindre à présenter ses excuses à Cheikh Ibrahima Niass. Parce que toujours selon la source, la victime est accusée d’avoir proféré des propos injurieux à l’endroit de leur guide religieux.

C’est ainsi que les limiers en charge de l’enquête ont effectué une descente dans le domicile du marabout susnommé pour convoquer toutes les personnes impliquées dans cette affaire. Également, le maître des lieux Cheikh Ibrahima Niass a aussi reçu sa convocation.

Moins chanceux que ses acolytes, D.N disciple dudit marabout cité dans cette affaire a été arrêté hier puis placé en garde à vue. Les 03 autres mis cause avaient pris la fuite avant la descente des hommes du commissaire Balla Kébé à Médina Baye.

Devant les enquêteurs, D.N a fini par craquer sur procès-verbal. Il a avoué avoir agi en compagnie de 3 fils de son marabout à l’occurrence Cheikh Ibrahima Niass, à l’agression, puis à l’enlèvement et à la séquestration de la victime afin de la conduire devant leur guide religieux pour le contraindre à faire amende honorable.

Toujours selon Seneweb, l’un des agresseurs arrêté a été déféré ce jeudi pour coup et blessure volontaire ayant entraîné une Incapacité Temporaire de Travail de 15 jours, séquestration et enlèvement. Également, les policiers sont aux trousses des 3 fugitifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.