Kaolack / Serigne Mboup : « L’État peut économiser jusqu’à 400 milliards de Fcfa sur le fonctionnement des agences… On a recensé 70 agences dont leurs fonctionnements dépassent plus de 200 milliards… »

0

A À l’occasion de l’assemblée générale de la chambre de commerce de Kaolack, le président Serigne Mboup a mis à nu les limites des agences au Sénégal. Mr Mboup de penser que l’État doit confier la mission de ces agences aux chambres de commerce qui sont beaucoup plus outillées pour encadrer les bénéficiaires de ces financements et assurer le suivi pour les remboursements.

 » Avant 2012, il n’y avait pas d’agences au Sénégal. Il n’y avait que la chambre de commerce qui faisait tout…Mais depuis 2012, l’État a créé plusieurs agences et les agences, leur rôle est de soutenir le secteur privé et pourtant, le secteur privé, son cadre de concertation, c’est la chambre, donc l’État n’a qu’à confier cette mission aux chambres. Je n’ai pas dit de donner à la chambre, l’État dit qu’il veut financer, alors il n’a qu’à venir faire l’étude et de nous donner un cahier de charges très clair, alors nous allons financer et suivre jusqu’aux remboursements… ». Selon l’homme d’affaires,  » L’État perd beaucoup d’argent dans le fonctionnement des agences. Le président a dit qu’il a économisé 40 milliards sur les voitures et les téléphones, alors s’il avait suivi les chambres, il aurait gagné 300 à 400 milliards de Fcfa sur le fonctionnement des agences. On a dit 14 agences, mais de notre côté on a recensé 70 agences dont le fonctionnement dépasse plus de 200 milliards de fcfa… »

À noter que le rapport global du budget de 2020 de la chambre de commerce de Kaolack a été présenté. Lequel rapport affiche un taux de réalisation de plus de 80% dont 30% dans le fonctionnement et 60% dans l’investissement…

Senegalinfo avec Dakaractu

Leave A Reply

Your email address will not be published.